Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NOSTALGIE - Raoul journo : légende de la musique traditionnelle

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 17/04/2018 à 03:00 | Mis à jour le 17/04/2018 à 03:00
JOURNO

Raoul Journo, chanteur-compositeur, est une personnalité phare de la communauté juive et du monde de la chanson traditionnelle tunisienne

Raoul Journo est né le 18 janvier 1911 à Tunis et décédé le 22 novembre 2001 à Paris.

Il est l'un des ténors de la musique Judeo-orientale, et demeure à jamais dans la mémoire de la scène tunisienne. Il a grandement contribué à l'enrichissement de l'art musical tunisien grâce à la richesse de son répertoire et à la diffusion de la chanson tunisienne authentique au niveau international.

Raoul Journo a marqué la culture juive et l'a honorée par son art aussi bien en Tunisie, qu'en Israël ou en France, où les airs de ses chansons sont, avec ceux de Farid El Atrache, parmi les plus utilisés lors des cérémonies juives.

Ses oeuvres au cachet typiquement tunisien, souvent teintées des fameux "youyou", sont inimitables.

Il était à la fois auteur, compositeur et chanteur. Il se spécialisa dans le genre appelé Taâlil, ces chants de louanges improvisés dans les cérémonies familiales (Naissance, Circoncision, Bar Mitzva, Henné, Mariage). Il avait une prédilection pour les maqams dits mahayar sika, mahayar iraq, mazmoum et ardhaoui.

Aujourd'hui encore, ses textes et musiques sont repris entièrement par les orchestres lors de ce type de soirées.

Malgré son départ pour la France en 1965, Raoul Journo est resté toujours fidèle à la Tunisie et y retourna régulièrement pour le plus grand bonheur de son public.

L'une des plus célèbres de ses chansons "Sallamet fik ana ya bladi" rend hommage à la Tunisie et sublime son amour pour elle et son attachement à sa terre. Son esprit nostalgique et sa beauté en ont fait un must pour la communauté.

Le 3 novembre 1999, il réalisait une grande première : le concert de Genève en Suisse en cybercast live diffusé dans le monde entier.

À sa mort, Raoul Journo fut inhumé à Jérusalem.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet