Lundi 10 août 2020

L’Italie dans l’assiette : la glace italienne

Par Julia Hernandez | Publié le 08/07/2020 à 10:00 | Mis à jour le 08/07/2020 à 12:47
glace italienne

La glace italienne fait partie de la grande famille des desserts italiens qui ravissent toutes les générations. Quel plaisir de déguster cette gourmandise fraîche en été !

La glace italienne a la particularité d’avoir une texture onctueuse, presque molle, et une consistance plus aérée et moins épaisse que la glace française. D’ailleurs avec une glace à l’italienne, il sera difficile de faire une boule parfaite.

La création de la glace remonte à l’époque de Néron. Ce dernier dégustait des sorbets à base de fruits écrasés dans du miel et mélangés à de la neige qu’il se faisait livrer à Rome depuis les Alpes. Au XVème siècle, les italiens ont l’idée d’ajouter de la crème au sorbet créant ainsi de la crème glacée. C’est Catherine de Médicis qui l’importa à la cour en France. La recette devient alors très populaire.

Quant au célèbre cornet, c’est un immigrant syrien établi aux États-unis qui l’aurait inventé lors de l’Exposition universelle de 1904 en roulant en forme de cône un biscuit gaufré pour dépanner un confrère exposant qui n’avait plus de bols pour servir sa crème glacée.
 

Nous vous recommandons

Julia Hernandez

Julia Hernandez

Parisienne d'origine, Julia vit depuis plus de 6 ans à Rome. Collaboratrice de l'agence BeyondTravel, elle est passionnée de théâtre et de littérature. C'est avec joie et passion qu'elle partage ses bons plans et les initiatives culturelles romaines
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

BeyondRoma: créateur d’émotions

Créée il y a trois ans, la société de Cécile Beyondas Garmier, BeyondRoma (Beyond Travel, Events & Consulting, basée en Suisse), connaît un essor phénoménal depuis son ouverture.

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !