Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

9 choses à découvrir sur la frontière franco-espagnole

Par Quentin Gallet | Publié le 21/11/2019 à 18:24 | Mis à jour le 21/11/2019 à 18:34
Photo : La frontière franco-espagnole CC-BY-SA-3.0. Christophe Marcheux (détail)
frontière franco-espagnole bis

Nous vivons dans une Europe ouverte, nous le savons. Pourtant les frontières ont la fâcheuse tendance à continuer de faire parler d’elles. Ne dérogeons pas à la règle ici et abordons la petite histoire de la grande frontière entre la France et l’Espagne. 


1. Quand les éléphants passaient la frontière
    
 

frontière franco espagnole
Hannibal et ses éléphants / photo tirée du domaine public

"Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Que n’irait-on pas trouver pour attirer l’œil du lecteur ?", direz-vous. Toujours est-il que la frontière franco-espagnole, si l’on en croit certains historiens, fut bien traversée par des éléphants de guerre. Nous sommes à la fin du IIIe siècle avant notre ère et Rome est en guerre contre un de ses ennemis les plus coriaces : le Carthaginois Hannibal. Fin stratège et déterminé à en finir avec l’Urbs, il décide de traverser les Pyrénées afin de passer en Gaule et, de là, descendre en Italie pour prendre son ennemi romain à revers. Une considérable armée, avec des éléphants donc, franchissent les montagnes par le col du Perthus.


2. Une principauté coincée entre deux royaumes

frontière franco-espagnole


 
On le voit fort bien en regardant une carte : la frontière franco-espagnole zigzague de long des Pyrénées mais est interrompue par une petite forme vaguement circulaire. C’est la principauté d’Andorre, souveraine depuis Charlemagne. En Andorre, il n’y a pas un, mais deux princes : l'évêque espagnol d'Urgell et, encore plus curieux, le président français. Moins de 80.000 habitants y habitent. 


3. Une des plus vieilles frontières d’Europe


Avançons de quelques siècles pour atterrir au XVIIe siècle et ainsi assister à l’officialisation de notre frontière franco-espagnole. Depuis longtemps déjà, les royaumes des deux côtés des Pyrénées se livrent une guerre féroce. 
Or, en 1659, à l’issue de biens des péripéties auxquelles il faudrait consacrer plus d’un article, la paix est proclamée : le traité de Pyrénées est signé sur l’île des Faisans par Mazarin pour la France et don Luis de Haro pour le roi d’Espagne. C’est par ce document que Louis XIV, alors jeune homme, épousera Marie-Thérèse d’Espagne. Surtout, la frontière franco-espagnole que nous connaissons aujourd’hui est presque identique à celle qui fut fixée alors. 
 

Malgré tout, il sera nécessaire que, deux siècles plus tard, l’empereur Napoléon III et la reine Isabelle II précisent le bornage de la ligne séparant la France et l’Espagne.


4. L'île des Faisans, 6 mois française, 6 mois espagnole

frontière franco-espagnole
L’île des Faisans de nos jours / photo tirée du domaine public

Cette petite île de quelque 200 mètres de long sur 40 de large est située sur le fleuve côtier Bidassoa, qui sépare Hendaye et Irún, et accessoirement, la France et l'Espagne. Sa particularité tient non seulement dans le fait qu'il s'agit d'un condominium, c'est à dire d'un territoire sur lequel plusieurs États souverains exercent une souveraineté conjointe, mais aussi dans la manière dont ce territoire est géré entre la France et l'Espagne. Avec un changement d'administration tous les six mois, l'île des Faisans constitue en effet le seul exemple dans les relations internationales, d'une gestion de territoire alternée entre deux pays. Son accès est interdit au public.


5. Une frontière hérissée de fortifications

frontière franco-espagnole

Qui dit "traité de paix" dit aussi "guerre". Aussi n’est-il pas étonnant de retrouver tout au long de la frontière des fortifications en tous genres. 
 
C’est le cas de la ville de Mont-Louis, dans les Pyrénées-Orientales, qui témoignent des efforts destinés à tenir la frontière. Ses fortifications furent bâties sur les plans de Vauban, le grand spécialiste des fortifications du roi Louis XIV. Ces impressionnants remparts sont aujourd’hui classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et témoignent, avec éclat certes, de la vocation première de notre frontière commune.  


6. La frontière dans la tourmente du XXe siècle

frontière franco-espagnole
La Retirada

Des siècles plus tard c’est à nouveau les guerres qui font de la frontière franco-espagnole une actrice de premier plan. 
Au XXe, l’Europe est déchirée. La guerre civile espagnole (1936-1939) provoque un mouvement de population considérable. Pas moins d’un demi-million d’Espagnols traverse les Pyrénées pour rejoindre la France. 
 
Seulement quelques années plus tard et à l’autre extrémité de la frontière, se tient la célèbre entrevue d'Hendaye entre Francisco Franco et Adolf Hitler. Cette rencontre entre les deux dictateurs était destinée à fixer les conditions d’une possible entrée en guerre de l’Espagne aux côtés de l’Allemagne et de ses alliés. Il n’en sera finalement rien. 


7. La plus grande frontière terrestre de France métropolitaine 

De nos jours, la frontière entre la France et l’Espagne mesure 623 kilomètres. Partant de l’Atlantique, elle se glisse entre les deux petites villes basques d’Hendaye et d’Irun avant de sinuer le long des Pyrénées pour contourner Andorre et enfin mourir en Méditerranée.  

Fruit d’une très grande histoire, la frontière franco espagnole attire toujours l’attention dans des domaines et pour des enjeux très différents : trafics en tous genres, activisme politique mais aussi flux touristiques, économiques et travail frontalier. 

 
8. Le bourg espagnol enclavé à l'intérieur du territoire français

frontière franco espagnole
Llívia / Photo tirée du domaine public

Située en Cerdagne, entre Font-Romeu en France et Puigcerdà en Espagne, la commune espagnole de Llívia a la particularité d'être située au cœur du département français des Pyrénées-Orientales, à 3 kilomètres environ de la frontière séparant nos deux pays. Objet de convoitise lors des conflits franco-espagnols du 15e siècle, cette enclave de près de 13 km2 et quelque 1.500 habitants, actuellement rattachée à la province de Gérone, doit son statut au traité de Bayonne, signé en 1866 et qui établit définitivement le périmètre de l’enclave. Dans les années 70, l’instauration de panneaux de stop sur l’axe reliant Llívia à l’Espagne ont créé la polémique, les habitants réclamant une "liaison directe et sans obstacle" avec leur pays.

9. Le village espagnol où l’on n’accède que depuis l’étranger

frontière franco espagnole
Os de Civis / Creative Commons 4.0 Bloguer https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:Vista_Os_de_Civ%C3%ADs.jpg

Avec en tout et pour tout 158 habitants, le village d’Os de Civis, situé en Catalogne dans la province de Lérida, doit sa célébrité à sa situation géographique, à près de 1500 mètres d’altitude, dans le Parc Naturel de l'Alt Pyrénées, au pied du pic Aós, mais aussi et surtout à sa déconnexion totale du reste de l’Espagne par voie routière. Os de Civis n’est en effet accessible que par l’Andorre et ne communique avec la commune de Les Valls de Valira, à laquelle il est administrativement rattaché, que par l'ancienne piste des contrebandiers, passant par le Coll de Conflent, à plus de 2.000 mètres d'altitude. En voie de désertification, le village a été revitalisé par le tourisme français.
 

Nous vous recommandons

quentin gallet

Quentin Gallet

Diplômé en histoire et en géopolitique. Après la France, la Finlande et le Luxembourg, il vit désormais à Madrid. Passionné par la politique, les vieilles pierres et la randonnée.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Pedro Carlo ven 22/11/2019 - 21:58

Merci pour ces souvenirs et aussi découverte. Cette belle frontière naturelle qui crée de belles histoires d'amitiés et en passionne plus d'un.

Répondre

Entreprise

Barcelone Appercu
TRANSPORT

Yann Monod: "Déjà 5 millions de voyageurs LGV entre France-Espagne"

C’est le fruit de la coopération franco-espagnole entre RENFE et SNCF. Depuis les travaux de connexion des lignes à grande vitesse des 2 pays, le nombre de voyageurs n’a cessé d’augmenter.

Vivre à Madrid

HISTOIRE

Les Gitans d’Espagne, hier et aujourd’hui

D’où viennent-ils? Quels ont été leurs rapports avec les autorités et la population de la Péninsule à travers les siècles? Qu’apportent-ils à la culture espagnole? Quelle est leur situation actuelle?

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

A la découverte du patrimoine thaïlandais reconnu par l’UNESCO

Réputée pour ses plages tropicales et parcs nationaux, ses temples, ses ruines anciennes, la Thaïlande ne manque pas de charme et plusieurs sites ou villes sont d'ailleurs reconnus par l’UNESCO

Sur le même sujet