Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Porto, capitale portugaise du vin

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 20/10/2017 à 00:08 | Mis à jour le 26/06/2017 à 22:10
Photo : Vue des Caves Graham´s
Vue de Porto

De toutes les appellations portugaises de vin, Porto est sans nul doute la plus célèbre. Produit depuis des siècles dans la vallée du Douro, ce spiritueux est l'image de marque du Portugal sur le marché des vins. Pour en apprendre plus sur ce vin célèbre, Lepetitjournal.com/lisbonne s'est rendu dans la cave Graham´s sur les hauteurs de Vila Nova de Gaia.

 

La vallée du Douro, berceau du vin de Porto

Le vin de Porto est produit dans la vallée du Douro, dans le nord du Portugal. Cette région rocailleuse au climat dur héberge uniquement des vignes, seule culture à pouvoir être développée ici. Les coteaux de toutes les grandes marques de Porto y sont situés. Cette région bénéficie de l'appellation DOC (AOP en français) qui est un gage de qualité. Pour qu'un vin soit reconnu comme « vin de Porto », il doit impérativement être conçu à partir de grappes ayant poussé dans la vallée du Douro. La vallée du Douro est devenue une des premières zones d'origine géographique contrôlée au monde. Les premières règles destinées à garantir la qualité du vin de Porto ont été mises en place par le marquis de Pombal en 1756. Après les vendanges, les tonneaux contenant le vin passent leur premier hiver sur les rives du fleuve en attendant d'être transporter en aval. Au printemps, le vin quitte le haut de la vallée et est acheminé vers les caves de la ville de Vila Nova de Gaia, en face de Porto.
 

Les grandes familles anglaises

Graham´s, Sandeman, Taylor's, Dow's, Offley, Andresen, Burmester, la plupart des grandes marques de Porto ont des consonances anglaises. Pour cause, elles ont toutes été fondées par des familles britanniques venues s'installer dans cette région pour produire du vin à destination de l'Angleterre, et ceci dès le XVII siècle selon la plupart des sources historiques. Les Anglais ont longtemps préféré importer leurs vins depuis Bordeaux et l'Aquitaine. Cependant, un édit de Colbert, premier ministre de Louis XIV, impose un embargo sur ces produits. Les Anglais sont contraints de trouver un nouveau lieu où acheter du vin afin de l'expédier en Angleterre. Ils jettent leur dévolu sur la vallée du Douro et obtiennent l'autorisation de la part du souverain portugais de produire eux-mêmes le vin de Porto. Aujourd'hui, certaines de ces familles anglaises sont toujours à la tête de leur entreprise. C'est notamment le cas de la famille Symington, présente dans la région de Porto depuis le XVIIIème siècle, et qui gère la marque familiale Graham´s et le groupe Symington Estate.

Caves Graham´s

Un processus de fabrication spécial

Il y a quelques siècles, exporter du vin de Porto jusqu'en Angleterre nécessitait un transport de plusieurs semaines. Les producteurs ont dû trouver une technique pour que celui-ci ne tourne pas avant d'arriver à destination. Pour se faire, les producteurs ont décidé de couper rapidement la fermentation du vin en y injectant de l'eau-de-vie de vin. C'est ce procédé qui donne au vin de Porto son goût unique. En interrompant très tôt la fermentation du vin, celui-ci garde un goût très sucré. Les producteurs avaient trouvé le parfait compromis pour exporter du vin sucré, très à la mode dans l'Angleterre de l'époque, sans que celui-ci ne vire au vinaigre. Cette technique est toujours utilisée aujourd'hui et est une des conditions sine qua non pour obtenir l'appellation "vin de Porto". La fermentation et l'oxydation des vins est surveillée de très près, le vin devant impérativement comporter 20° d'alcool pour être reconnu comme "vin de Porto".


Des vins variés

Après l'arrêt de la fermentation, le vin est mis dans de grands fûts en chêne dans les caves de Vila Nova de Gaia. Tous les vins de Porto y restent pour une durée comprise entre 2 et 6 ans. Le vin le plus jeune est le Porto Ruby, il sera directement mis en bouteille après cette période. Il est alors prêt à être consommé. La part du vin qui n'est pas mise directement en bouteille est transférée dans des tonneaux en chêne plus petits, ils y resteront pour une durée de 10, 20, 30, 40 ou 50 ans : c'est le Porto Tawny. Les vins de Porto Ruby et Tawny sont prêts à la consommation dès la mise en bouteille. L'oxydation du vin a déjà eu lieu lorsque celui-ci était en tonneau, au contact de l'air. Attendre des années pour ouvrir une bouteille de ces vins n'en améliorera pas la qualité, et pourra parfois la dégrader. Le Porto Vintage est le troisième grand type de vin de Porto. C'est le produit d'une année exceptionnelle. Pour pouvoir utiliser l'appellation Porto Vintage sur leurs vins, les producteurs doivent en faire la demande à l'Instituto dos Vinhos do Douro e do Porto. Si la demande est acceptée (la dernière année millésimée est 2011), le vin est mis en bouteille immédiatement. C'est le seul type de vin de Porto qui vieillit en bouteille. A la différence des Porto Ruby et Porto Tawny, le Porto Vintage peut être conservé en bouteille aussi longtemps qu'on le souhaite, il se bonifie avec le temps. Cependant comme un vin doux classique, une fois la bouteille ouverte le Porto Vintage doit être bu très rapidement.
 

@Graham´s

La star des exportations

Chaque année, le vin de Porto représente entre 30% et 60% des exportations de vin portugaises. C'est un vin très populaire à l'international. Les exportations de vins de Porto de qualité ont beaucoup augmenté ces dernières années. Cela se traduit par une augmentation plus forte des valeurs par rapport aux volumes. Ces dernières années chez Graham´s, les exportations ont augmenté de 5% en volume mais de 18% en valeur. Les Porto Tawny restent les vins les plus vendus à l'étranger. L'exportation des Porto Vintage est elle-aussi extrêmement importante en volume et en valeur mais est conditionnée à l'acceptation de l'Instituto dos Vinhos do Douro e do Porto. Le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les Etats-Unis sont les plus gros importateurs de vins de Porto. Les producteurs cherchent désormais à conquérir de nouveaux marchés : la Scandinavie, l'Europe de l'est, l'Amérique du Sud mais surtout l'Asie où le potentiel de croissance est exceptionnel.


Un moteur économique pour la région

Bien que le tourisme se développe depuis quelques années à Porto et dans sa région, le vin de Porto reste l'atout économique numéro un de cette zone du nord du Portugal. De plus, il est essentiel à la vallée du Douro toute entière. Dans cette zone très dure du point de vue climatique, seules les vignes peuvent être cultivées. Sans la fabrication de vin de Porto, ces terres seraient inutilisables. Le vin de Porto entraîne la région dans un cercle économique vertueux. Il bénéficie directement du tourisme, la boutique de la cave Graham´s est par exemple le 5ème lieu de vente le plus important de la compagnie, mais a aussi contribuer à l'augmentation de la fréquentation touristique. La plupart des marques de Porto développent l'?notourisme pour permettre aux visiteurs d'en savoir plus sur la fabrication des vins. Ce secteur en plein développement s'inscrit également dans la stratégie commerciale des producteurs de vins afin de renforcer leur image de marque à l'étranger.

@Graham´s

Graham's 1890 port lodge

La marque Graham's a été fondée en 1820 par deux frères, William et John Graham. Les caves de vin de Porto Graham's ont été construites en 1890, et des rénovations ont eu lieu en 2013 pour permettre un meilleur accueil des touristes. Contrairement à la plupart des caves logées sur les rives du Douro, celles de Graham's sont légèrement en hauteur, elles offrent une vue idéale sur tout le centre historique de Porto et le célèbre pont Luís I.  La visite (réservation obligatoire) commence par une présentation de l'histoire de la marque Graham's, rachetée par la famille Symington en 1970. On pénètre ensuite dans la cave à proprement parler où sont entreposés des centaines de fûts et tonneaux contenant le précieux vin de Porto. Pendant la visite, on croise souvent des employés de la société, en effet ce lieu n'est pas que touristique, c'est toujours ici qu'est produit le vin de Porto et des employés y travaillent en permanence. Après avoir découvert les bouteilles de Porto Vintage soigneusement conservées dans une salle à part du bâtiment, la visite se termine par l'inévitable dégustation de Porto.

 



Guillaume Bermond (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Reprise mercredi 28 juin 2017
Photos : @Graham's 1890 port lodge

 


Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ici

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Lisbonne ?

Le jardin de Campo Grande

Peu avantagé par sa position géographique sur l'une des voies d'accès principales au nord de la capitale, le jardin de Campo Grande mérite, cependant, bien qu'on s'y attarde.

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail