4 jours en montagne, entre les volcans Bromo et Kawah Ijen

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 04/05/2022 à 21:30 | Mis à jour le 08/05/2022 à 06:18
Photo : Mont Bromo
Bromo Ijen voyage volcan

Une petite échappée loin de Jakarta, ça vous dit ? Alors suivez-nous ! Nous vous emmenons découvrir les volcans Bromo et Kawa Ijen, deux volcans facilement accessibles situés sur l'île de Java.

Récit de voyage, 4 jours entre les volcans Bromo et Kawa Ijen.

 Le volcan Bromo, au centre du parc national Tengger

Le volcan Bromo est situé dans le massif du Tengger à 78 km de Surabaya. Il culmine à 2.329 m, son cratère a pour caractéristique un diamètre de 800 m et  200 m de profondeur.

Bromo Caldeira
Caldeira du Bromo

 

Jour 1 - Vol de Jakarta pour Surabaya. 3 heures de voiture plus tard, nous voici arrivés à l'hôtel Jiwa Jawa à cinq petits kilomètres de la Caldeira Tengger du Bromo. D'autres hôtels plus sommaires et plus près sont tout-à-fait envisageables tel que le Lava View Lodge ou le Bromo Permai, à l'entrée de la Caldeira.

Arrivés en début d'après-midi, nous voilà partis explorer les lieux. Nous avons fait une belle balade qui nous a amenés au sommet de la Caldeira (Laut Pasir en bahasa). 5 kilomètres dans un sens, ça monte pas mal, et puis 5 km dans l'autre sens, et là, ça descend pas mal !!! Un air délicieusement frais. De nombreuses cultures de pommes de terre et de choux.

 

cratere Bromo
Cratère Bromo

 

Jour 2 - Départ à 4h du matin pour aller voir le fameux lever du soleil. Ne pas oublier de bien se couvrir car il fait tout de même assez froid. 1h de voiture pour arriver au parking du point de vue. Et là, surprise, des milliers de voitures attendent. Nous sommes arrivés juste au moment où ces voitures, modèle unique Toyota, déchargent leurs passagers. Nous nous sommes faufilés tant bien que mal. Nous sommes passés devant de nombreux petits cafés et boutiques de souvenirs. Nous avons gravi les marches afin d'atteindre le point de vue et là : tout bouché ! C'était très impressionnant de voir défiler les nuages à une vitesse incroyable. Beaucoup de monde attendait le fameux lever de l'astre jaune. Celui-ci s'est fait attendre une petite heure, mais quel spectacle que de voir par de très brefs instants la caldeira se dévoiler puis disparaitre à nouveau. Dès la première apparition du soleil, beaucoup sont partis. Armés de patience, nous retrouvant pratiquement seuls, nous avons attendus presque deux heures avant de voir la caldeira en entier, mais quelle beauté ! 

Voir le Bromo avec ses copains le Batok et le Semeru, c'est tout simplement magique !

Nous aurons même la chance de voir un petit dégazage de la part du Semeru, cela lui arrive une à deux fois par heure.

 

Bro découverte

 

Après s'être délectés devant ce paysage grandissime, nous sommes redescendus dans la caldeira avec la voiture. Il est possible de redescendre à pied, histoire d'apprécier encore plus ce trio montagnard unique. Quelques photos devant le Batok, puis nous voilà partis à marcher dans la caldeira, direction les escaliers qui nous amèneront au sommet du cratère du Bromo. Pour ceux qui le souhaitent, de nombreux chevaux attendent le touriste. Nous passons devant un temple hindou, le Pura Luhur Potem qui veille sur le Bromo, malheureusement fermé aux touristes pour le moment.

 

En haut des marches, une odeur de soufre nous prend à la gorge. Nous longeons la barrière le long du sentier qui ferme le cratère. Une sculpture de Ganesh, surplombant le vide, se tient fièrement. Une fumée blanche s'échappe, une mer de cendres, un paysage lunaire, cette odeur âpre de soufre ajoutent à la magie du spectacle.

 

Retour à l'hôtel vers 9h pour prendre un délicieux petit-déjeuner. Puis nous voilà repartis pour 6 heures de route, direction le Kawa Ijen, célèbre pour ses ramasseurs de soufre, ses feux bleus, conséquence de l'émission de gaz sulfurique et son lac aux eaux bleu turquoise. Nous avons choisi de rester à l'hôtel, le Ijen Resort and Villa qui se trouve en plein milieu des rizières, et quelles rizières ! Ça n'est pas pour rien que la devise de l'hôtel est "The Hidden Paradise" : c'est époustouflant de beauté !

 

vokcan  Ijen balade

 

 Le Kawah Ijen, son lac acide et ses porteurs de soufre

 

lac acide Ijen
Lac acide du Kawah Ijen

Le kawh Ijen est un volcan situé à l'est de l'île de Java et sans doute le plus connu d'Indonésie à cause des reportages réguliers sur les porteurs de soufre. Le volcan culmine à 2.769 m, son lac et sa couleur turquoise qui le caractérise est rempli d'acide, il est le plus grand lac acide du monde. L'autre particularité du Kawah ijen, c'est la présence de personnes qui viennent récupérer le soufre dans les mines de sulfure qui jouxtent le lac. Ces porteurs de soufre chargent sur leurs épaules environ 70 kg et font l'aller-retour deux fois dans la journée entre le sommet du volcan et sa base. Le soufre rentre dans la composition d'engrais, cosmétique, pharmacie, allumettes...

Le Kawah Ijen est également connu pour les flammes bleues que l'on voit la nuit sur le lac.

Il fait autour de 8°C le matin au sommet du Kawa Ijen, prévoir polaire et bonnet, voire gants.

 

porteur de soufre Kawah Ijen
Un porteur de soufre du Kawah Ijen

 

Jour 3 - L'ascension du Kawah Ijen nécessite environ 2h. Il est conseillé de partir tôt afin d'arriver au lever du soleil. La première partie de l'ascension est raide, mais les chemins sont larges et non dangereux. On traverse une végétation luxuriante avant d'arriver au sommet du volcan où l'on découvre un paysage plutôt lunaire. Il y a de nombreuses émanations de gaz, il est conseillé d'avoir un masque ou une écharpe pour se couvrir le visage. Il peut faire froid, pensez à prendre un pull.

Pour les enfants ou les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, possibilité de louer un petit charriot tiré par plusieurs personnes. Compter environ 900.000 Rp. Mais ce n'est pas l'Everest, cette ascension est tout-à-fait faisable par la grande majorité.

Jour 4 - Nous partons pour une randonnée. Les paysages sont très variés. Nous traversons des forêts de pins cultivés pour leur sève, des champs entiers de culture de tomates, de piments, des petits villages. Les rizières sont extraordinaires, 360 degrés d'une beauté incroyable, un système d'irrigation remarquable, de l'eau partout. Tout est d'un vert croquant : 15 km pour nous ravir les yeux.

 

Il y a aussi d'autres balades à faire, telles que le Gunung Wurung à une heure de l'hôtel. Moins impressionnant que le Ijen, plutôt du style de nos bons vieux volcans d'Auvergne avec de belles pâtures aux alentours.

 

Jour 5 - Il est temps de repartir pour Jakarta. Nul besoin de retourner à Surabaya, l'aéroport de Banyuwangi se situe à une petite heure du resort, direction Jakarta, la tête pleine de beaux souvenirs.

 

Ijen découverte

 

Il est très facile de réserver les hôtels directement sur leur site ou sur Booking.com.

Quelques contacts d'hôtels :

Jiwa Jawa resort

Lava View Lodge

Bromo Permai

Ijen Resort and Villas

Sur le même sujet
lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale