Mercredi 21 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vivre à Dakar – Estelle, professeur d’éducation physique

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 26/10/2017 à 12:30 | Mis à jour le 05/12/2017 à 18:55
Photo : Stéphane Tourné
Vivre-à-Dakar-Estelle

Bonjour Estelle, depuis combien de temps es-tu à Dakar ?

 

Je suis à Dakar de puis un gros mois.

 

 

Quas-tu fait de ta toute première journée à Dakar ?

 

J'ai discuté du pays avec mon hôte puis visité le quartier Amitié zone A afin d'y faire mes courses et prendre des repères.

 

Comment sest passée ta première journée de travail ?

 

Habituelle, une longue réunion.

 

As-tu trouvé un logement facilement ?

 

Non, je ne suis toujours pas logée malheureusement. Les loyers sont excessivement chers ou bien on te demande d'apporter quatre mois d’avance plus un mois de caution, sinon j’ai aussi visité pas mal de taudis... Ce n’est pas simple du tout.

 

Quest-ce qui ta le plus marqué à ton arrivée ?

 

J’ai été très surprise pas la petite taille de l'aéroport. J’imaginais un aéroport bien plus grand et plus moderne, mais on m’a dit que c’est prévu, bientôt.

 

Que fais-tu de ton temps libre ? As-tu déjà des habitudes, des lieux que tu fréquentes ?

 

Avec l'installation dans le travail et la recherche d’un logement, il ne me reste que très peu de temps libre, donc cela se résume à errer au bord de l'eau et découvrir un restaurant différent par semaine.

 

Tu arrives de Casablanca, auparavant tu étais à Djibouti, quelles sont les différences qui te sautent aux yeux avec Dakar ?

 

Les sénégalais, beaux, grands, parlant français mieux que certains français. Et les femmes magnifiquement habillées. Je retrouve la richesse des couleurs des boubous djiboutiens.

 

Estelle-Vivre-à-Dakar

 

Pourquoi ces choix de lAfrique, si ce sont des choix, bien sur ?

 

Certes ce sont des choix de ma part. d’ailleurs, il est plus aisée de muter en Afrique qu'ailleurs, et c'est un continent qui symbolise la joie de vivre, la musique, l’accueil. Il est très facile d'engager une conversation, ici.

 

Quest-ce qui te plais le plus ici ?

 

La liberté ! Chacun fait sa vie sans s'occuper du nombril du voisin, sans le juger.

 

Y a t-il quelque chose que tu détestes déjà ?

 

Oui un plat dont j'ai oublié le nom. Il n'y a pas de toilettes dans la ville alors que beaucoup de gens travaillent dans les rues...

 

Cest surement un peu tôt, mais aurais-tu un conseil à donner à quelquun qui sapprêterait à sinstaller au Sénégal ?

 

Viens sans hésiter.

 

Nous vous recommandons

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

ASSOCIATION

Isabelle Dussauçoy, corps et âme pour le Clos Normand

Lors de la prise du statut de Présidente de l’association, mon objectif premier était, non pas de m’affirmer en tant que personne, mais plutôt redynamiser le statut du « Clos Normand »

Que faire à Dakar ?

ASSOCIATION

Isabelle Dussauçoy, corps et âme pour le Clos Normand

Lors de la prise du statut de Présidente de l’association, mon objectif premier était, non pas de m’affirmer en tant que personne, mais plutôt redynamiser le statut du « Clos Normand »

Sur le même sujet