Dimanche 19 septembre 2021

L’état du marché immobilier neuf de Bangkok

Par Thai Property Group | Publié le 02/08/2021 à 00:00 | Mis à jour le 04/08/2021 à 04:28
Bangkok-nuit

(Article partenaire) En fin d’année 2020, les professionnels de l’immobilier à Bangkok pensaient raisonnablement que cette année verrait le rétablissement des voyages internationaux et la réouverture large du pays. Aujourd’hui avec une 3ème vague de COVID-19 en Thaïlande, force est de constater que la reprise ne sera pas avant 2022.

Dans ce contexte, les banques n’accordent plus aussi facilement des crédits aux thailandais et les acheteurs ne peuvent pas tous finaliser leurs achats. Mais dans cette situation, il y a aussi des opportunités pour les personnes cherchant à faire des affaires. Voici les principales tendances du marché de l’immobilier neuf à Bangkok en Juillet 2021.

Report du lancement de nouveaux projets

Les grands promoteurs de Bangkok comme AP Thaï, Ananda ou Sansiri n’ont pas lancé de projet majeur cette année, préférant écouler leur stock dans leurs programmes déjà achevés. 

Cette approche est prudente pour faire face aux problématiques actuelles. D’un côté, le marché international est touché par les restrictions de déplacement et n’est pas enclin à investir dans un contexte peu prévisible. De l’autre, le public thaïlandais cherche des biens à la revente plus abordables ou choisit simplement de patienter ou d’annuler des projets d’achat face à la baisse du pouvoir d’achat, et à la difficulté d’avoir un crédit auprès des banques.

Indices immobilier Bangkok

Selon une étude de l’agence DDproperty (Décembre 2020), 75% des acheteurs préfèrent attendre avant d’acheter, alors que 32% sont incertains face aux prix demandés et que 31% ont du mal à obtenir un crédit.

Vente sur des projets achevés avec discounts “retours d’unités”

Avec une offre importante, les acteurs du marché neuf de l’immobilier en Thailande se doivent d’effectuer des remises importantes pour continuer d’attirer des acheteurs. 

Une tendance que l’on voit actuellement à Bangkok est d’offrir aux clients des “retours d’unités”. 

Certains Thaïlandais - achetant beaucoup par crédit - ayant effectué des réservations fin 2020 ne peuvent malheureusement pas poursuivre sans liquidités, faute de prêt de leur banque. Sur ces unités, le déposit de réservation est déjà payé, et le promoteur peut ainsi “l’offrir” aux nouveaux acheteurs, ce qui conduit à 20 à 25% de réduction sur le prix initial. 

Ces offres sont ouvertes aux étrangers ou aux Thaïlandais qui seraient prêts à acheter sans crédit, dans des appartements en Condominium au cœur de la capitale, accessibles en pleine propriété et achevés. Pour qui souhaite un pied-à-terre à Bangkok pour la retraite ou la future expatriation, ceci est un moyen de tirer son épingle du jeu durant la crise.

Le marché locatif du centre sous pression

Historiquement, les quartiers d’affaires de Bangkok sont très appréciés des expatriés aisés, qui sont les principaux moteurs du marché locatif dans les zones de Silom-Sathorn, Lumpini, Asoke-Thonglor, etc. 

Aujourd’hui, la crise a entrainé une diminution du pouvoir d’achat d’une partie de la population expatriée et certains choisissent de rentrer dans leur pays d’origine, ou de trouver un logement plus abordable. 

Le marché locatif s’adapte donc de la même manière que le marché de la vente : les propriétaires ajustent les loyers à la baisse, et ceux qui misaient sur le tourisme court-séjour se tournent vers la location long terme. 

Avec des prix moyens ayant diminué de 12% entre 2020 et 2021, Bangkok sera passé cette année de la 30ème à la 49ème ville la plus chère au monde pour les logements d'exécutifs expatriés (source : Bangkok Post). La situation est donc plus avantageuse pour les futurs locataires souhaitant profiter d’une location abordable, voire pour les locataires actuels qui peuvent négocier leur loyer à la baisse ou trouver une meilleure affaire.

Les espoirs pour un rétablissement progressif en 2022

Pour le marché immobilier neuf de Bangkok, le rétablissement sera long, mais l’on peut espérer que les conditions s’améliorent lorsque la vaccination sera plus largement répandue en Thaïlande, d’ici le 1er trimestre 2022. 

Les plus gros promoteurs qui auront su tenir bon seront les mieux placés pour rebondir après la crise, ayant prouvé leur solidité et leur capacité d’adaptation dans un contexte mondialement compliqué. Ceux-ci prévoient une année prochaine encore calme avec la reprise progressive des voyages et la relance de l’économie, pour un rétablissement plus accentué en 2023.

Pour plus d’informations sur les solutions actuelles dans l’immobilier à Bangkok ou ailleurs en Thaïlande, n’hésitez pas à contacter Thaï property Group.

Sources
https://cdn-cms.pgimgs.com/pmi/2020/12/DDproperty-thailand-property-market-outlook-2021-full-report.pdf

https://freshbangkok.com/the-5-bangkok-real-estate-trends-defining-2021/

https://www.nationthailand.com/property/30404361

https://www.bangkokpost.com/business/2102319/bangkok-expat-rental-market-sinks

Nous vous recommandons
Logo Thai Property Group

Thai Property Group

Thai Property Group est une agence immobilière francophone spécialiste de l'investissement
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.