Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2238

Assurance Covid-19 obligatoire pour les visas retraités en Thaïlande

Par Catherine Vanesse | Publié le 15/10/2021 à 00:00 | Mis à jour le 15/10/2021 à 02:06
Photo : LPJ Bangkok.com
Visa-Thailande

Depuis le 1er octobre, les personnes souhaitant obtenir un visa O ou O-A ont l’obligation de souscrire à une assurance maladie couvrant entre autres les soins du Covid-19 pour 3 millions de bahts. 

En juin 2021, le gouvernement thaïlandais avait approuvé une proposition prévoyant pour les ressortissants étrangers demandeurs du visa non-immigrant O-A, appelé aussi visa retraite, de prouver qu'ils disposent d'une assurance santé couvrant les soins, dont le Covid-19, à hauteur d’au moins trois millions de bahts (80.000 €). 

Cette nouvelle mesure est désormais active depuis le 1er octobre et s’adresse aux personnes de plus de 50 ans faisant la demande pour obtenir un visa O-A d’un an, mais également pour ceux souhaitant obtenir un visa O de 90 jours. 

Pour l’instant, il ne s’agit que des demandes de visas retraités dans les ambassades. Les renouvellements de visas O ou O-A ne sont pas visés même s’il est possible qu’ils finissent par le demander un jour”, explique Christophe Deflandre, propriétaire du cabinet conseil juridique et comptable Business Asia. 

Assurance thaïlandaise ou étrangère ?

Jusqu’à la fin du mois de septembre, il était exigé pour obtenir un visa O ou OA, d’avoir un certificat d'assurance voyage ou santé attestant d'une couverture COVID de 100.000 dollars de 90 jours minimum ainsi qu’un certificat d'assurance (d'une compagnie thaïlandaise) attestant d'une couverture hospitalisation de 400.000 THB/an minimum et soins ambulatoires de 40.000 THB/an minimum.

Désormais, une seule assurance est nécessaire pour obtenir un visa O ou O-A, avec néanmoins un plafond de couverture plus élevé. 

L’assurance exigée de 3 millions de bahts (ou 100.000 dollars, NDLR), couvrant entre autres le Covid-19, équivaut à l’assurance demandée pour le COE (Certificat d’entrée en Thaïlande)”, explique le service des visas de l’ambassade royale de Thaïlande à Paris dans un email à lepetitjournal.com. 

Selon le type de visa demandé auprès d’une ambassade, la durée de validité de l’assurance varie. Dans le cadre d’un visa O-A, elle doit être valable un an à compter de la date d’arrivée en Thaïlande. Tandis que pour les visas O, l’assurance doit être valable six mois seulement à compter de la date d’arrivée dans le pays. 

Les demandeurs des visas O-A et O sont autorisés à présenter une assurance maladie contractée auprès d’une compagnie à l'étranger. 

Vous pouvez souscrire une assurance étrangère à condition qu'elle accepte de remplir l’Attestation d’Assurance Étrangère (Foreign Insurance Certificate)", confirme le service des visas de l’ambassade royale de Thaïlande à Paris.

En effet, il convient de se renseigner auprès des compagnies d’assurances pour s'assurer qu’elles acceptent de signer ce formulaire. “Il y a des compagnies qui refusent de signer cette attestation, certaines l’indiquent dans les conditions de souscription”, prévient Maxime Maffei, directeur de Visathaïlande, une agence de visa agréée par l’ambassade royale de Thaïlande à Paris.

Assurance voyage acceptée

Pour les nouvelles demandes de visas, tout comme pour les personnes arrivant de France, il est possible de souscrire une assurance voyage/santé avant le départ pour la Thaïlande. 

La loi est passée le 1er octobre, mais elle n’a été annoncée que le 12 octobre, nous sommes encore en train de travailler sur des produits adéquats pour les expatriés. Pour l’instant le Luma Health Thailand Pass, une assurance de voyage d’un an sans limites d’âge et sans questionnaire médical est acceptée”, explique Alexandre Boussedour, responsable de la communication chez Luma Health en Thaïlande. 

Une assurance voyage/santé de trois mois avec Luma Health revient à 7.800 bahts ou à 31.500 bahts pour un an.

Il est important de souligner que ce produit est une assurance voyage/santé qui correspond plutôt à une solution temporaire, car une personne souhaitant s'installer en Thaïlande sur le long terme doit réfléchir à souscrire à une assurance santé complète”, rappelle cependant Alexandre Boussedour. 

Pour Arawan Namak de Poe-ma Insurance à Phuket, les assureurs vont se mettre au diapason des exigences des autorités thaïlandaises. “Une assurance de 40.000 bahts pour les soins ambulatoires et 400.000 bahts pour l’hospitalisation était nécessaire pour obtenir et renouveler son visa, les compagnies d’assurances vont certainement proposer de nouveaux produits avec des plafonds plus élevés et une couverture Covid-19”, détaille la courtière francophone. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir