La 6e édition du Guide Michelin Thaïlande inclura l’Isan

Par Régis LEVY | Publié le 29/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 29/04/2022 à 06:34
Photo : Régis LEVY - Le Guide Michelin Thaïlande 2023 inclura le Nord-Est du pays, l'Isan
Guide-Michelin-Thailande-2022-

Lors d’une conférence de presse tenue à Bangkok le 26 avril, le directeur international du Guide Michelin, Gwendal Poullennec, et Yuthasak Supasorn, le gouverneur de l’autorité du tourisme en Thaïlande (TAT) ont annoncé conjointement l’extension des explorations culinaires à la région Isan, le Nord-Est du royaume.

Quatre villes emblématiques de cette région ont été retenues à cette occasion : Nakhon Ratchasima, Ubon Ratchathani, Udon Thani et Khon Kaen. Elles sont choisies pour leur représentativité de la variété de saveurs que comporte la cuisine de l’Isan et car elles sont considérées comme porteuses d’un riche et remarquable patrimoine culturel et naturel.

Souvent définie comme le «grenier à riz» de la Thaïland, l’Isan recèle de magnifiques paysages parmi lesquels les montagnes verdoyantes qui abritent le parc naturel de Khao Yai classé au patrimoine culturel de l’ASEAN et dominent de larges plateaux couverts de forêts alternant avec de vastes étendues de rizières mais aussi des vignes. En 2017, la chaine américaine CNN avait cité l'Isan parmi les 17 destiantions à vister.

La cuisine de l’Isan résulte du mélange d’influences anciennes incluant le royaume de Sukhothai et l’empire Khmer et d’origines géographiques variées parmi lesquelles le Laos, le Cambodge, le Vietnam et la Chine.

On décrit volontiers cette cuisine comme étant élaborée à partir de denrées produites exclusivement dans la région. Populaire dans la capitale, elle ne comprend donc pas de fruits de mer, l’Isan étant enclavée, mais dispose de nombreux poissons pêchés dans les foisonnantes rivières qui la traversent.

Vignes sur un plateau de la region de Khao Yai en Thailande
La région de Khao Yai est connue pour ses vignes et sa production de vin. Photo Napat SONTO

Gwendall Poullennec s’est dit impressionné par les saveurs distinctives qu’il a pu apprécier tout comme par des modes de cuisson subtils et particuliers ou encore la méthode de conservation de certains aliments à une époque où l’on aime valoriser une gastronomie responsable et verte. À ce titre le poisson fermenté «Pla Ra» composé de poisson fermenté dans du sel et du riz est inscrit depuis 2012 au patrimoine de la sagesse culturelle nationale.

En outre, a-t-il souligné, de nombreux chefs influents du royaume, originaires de l’Isan, ont aguerri leurs connaissances culinaires et leur expérience dans des établissements de haute renommée à l’étranger. Plusieurs d’entre eux sont retournés dans leur terroir d’origine pour y ouvrir leur propre restaurant, élevant ainsi la gastronomie locale vers de nouveaux sommets.

Yuthasak Supasorn s’est quant à lui félicité de la contribution précieuse du Guide Michelin au développement du tourisme gastronomique en Thaïlande. Ce secteur qui est l’une des missions prioritaires de la TAT représente à ses yeux un atout essentiel de « soft power » (influence) pour le pays.

Un plat thailandais de salade de Papaye ou Som Tam
La salade de papaye ou Som Tam, est un plat typique du Nord-est de la Thaïlande. Photo CHarles Haynes/FlickR https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/

Depuis sa première édition en 2018, le Guide Michelin a étendu sa couverture de Bangkok à Phra Nakhon, Si Ayutthaya, Phuket & Phang-Nga puis Chiang Mai dans son volet 2022. Le nombre des restaurants étoilés est passé durant la même période de 17 à 36 et celui des établissements dotés d’un Bib gourmand de 35 à 133.

Les éventuelles nouvelles étoiles, en particulier celles récompensant des restaurants de l’Isan, seront dévoilées  en décembre prochain, avec l’espoir de faire découvrir une gastronomie singulière qui n’est pas forcément la moins déroutante pour des palais novices et un étonnante région qui ne figure pas parmi les plus faciles d’accès.

Les deux maitres de cérémonie ont conclu leur conférence en affichant leur satisfaction de pouvoir annoncer le renouvellement du partenariat associant le Guide et la Thaïlande pour une nouvelle durée de 5 ans.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale