Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Expression idiomatique – "Secret de Polichinelle"

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 09/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 10/07/2017 à 12:19
greek-33811_960_720

Vous pensez que votre secret en est un, alors que la moitié de la population mondiale est au courant… Votre histoire, qui était encore hier hautement confidentielle, est devenue, bien malgré vous, un "secret de Polichinelle". Voyons donc d'où vient cette expression et intéressons-nous à celle que les Grecs utilisent aujourd'hui…

Polichinelle est un personnage de la commedia dell'arte, genre de théâtre populaire apparu en Italie aux alentours de 1528 et qui se caractérise par l'utilisation d'un masque. Cette expression signifie littéralement "théâtre interprété par des gens de l'art".

Mais qui est Polichinelle ?
Pulcinella provient du latin et signifie en italien " jeune poulet ", "petit poussin" et "jeune homme timide et maladroit". Personnage bouffon qui piaille à tout va pour attirer l'attention, il a été baptisé ainsi pour ces raisons. Le terme est passé en français sous la forme Polichinelle vers le milieu du XVIIe siècle. À cette époque, la comédie italienne était très appréciée en France. De plus, et pendant la période de la Fronde, les Parisiens, qui n'aimaient pas Mazarin, l'avaient affublé de ce surnom.

Polichinelle, valet de son état, est bossu, ventru, vêtu d'une ample blouse de toile blanche et d'un large pantalon sur lequel sont accrochés un sabre en bois et une bourse. Son cou est orné d'une large collerette molle et il est coiffé d'un haut bonnet avec ou sans bord. Il porte un masque au nez crochu. Il est dépeint comme gentil, malin, spirituel, insolent, lâche ou simplet ou bien encore grossier, cruel et menteur, mais il est sans conteste considéré comme très bavard, parlant de sa voix nasillarde à tort et à travers, incapable de tenir sa langue ou de garder un secret. C'est de cette caractéristique que notre expression tire son origine. En un mot, ce personnage grotesque colporte des secrets que tout le monde connaît…

Ο κόσμος το 'χει τούμπανο και 'συ κρυφό καμάρι

Le grec n'évoque pas Polichinelle. Il n'y a même pas de référence particulière et l'expression d'usage est très explicite. En effet, on dit "Ο κόσμος το 'χει τούμπανο και 'συ κρυφό καμάρι " (o kosmos to exei toubano kai esi krifo kamari), soit "tout le monde est au courant et toi tu en fais un mystère".

(www.lepetitjournal.com/Athenes) lundi 10 juillet 2017


lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet