Mardi 16 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

REPUBLIQUE TCHEQUE – Zeman souhaite une Europe Centrale forte

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 15/05/2018 à 00:00 | Mis à jour le 15/05/2018 à 00:00
Zeman

En visite à Varsovie, le président tchèque M. Zeman en a profité pour remettre un peu d’huile sur le feu au sujet de la déforestation avérée de la forêt polonaise de Białowieża, dernière forêt primaire européenne. Alors que la Commission Européenne, validée par la Cour de Justice de l’UE, avait intimé à la Pologne de cesser la déforestation dès le mois de janvier dernier, Milos Zeman a déclaré que chaque pays avait « le droit de décider à propos de ses propres affaires nationales, y compris sur le devenir de ses matières premières dont les forêts. » En guise de solidarité envers la Pologne, Milos Zeman s’est rendu ce week-end dans la Forêt de Białowieża.

 

Ce soutien symbolique prend place dans le contexte d’un rapprochement souhaité entre les pays d’Europe Centrale - la Pologne, la République Tchèque, la Hongrie et la Slovaquie -, connus sous le nom du « Groupe de Visegrád », dans le but de contrer certaines décisions européennes jugées contraires au principe de subsidiarité. Sous le regard approbateur d’Andrzej Duda, Milos Zeman a également suggéré que le Groupe de Visegrád devraient créer une sorte d’ « unité indivisible insistant sur ses intérêts », notamment en ce qui concerne la crise des migrants.

 

Enfin, les deux chefs d’État se sont entendus sur l’objectif de réaliser une meilleure liaison énergétique, ferroviaire et routière entre les pays situés sur les mers Baltique, Noire et Adriatique.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CCIFP – Actualités de rentrée

Avec la rentrée, les activités de la Chambre de commerce et d’industrie France-Pologne reprennent. Voici leur actualité récente sans oublier leur programme toujours très riche et varié.