Lundi 16 juillet 2018
Varsovie
Varsovie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PERE RYDZYK – Propos ultraconservateurs du directeur de Radio Maryia

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 10/07/2018 à 00:00 | Mis à jour le 10/07/2018 à 00:00

Le journal catholique Nasz Dziennik publie une interview du père Tadeusz Rydzyk, patron de Radio Maryja et de la télévision TRWAM dans laquelle il exprime son inquiétude quant aux « transformations civilisationnelles » qui ont lieu « à l’Ouest » (sic). La « propagande LGBT » et l’enseignement de la « théorie du genre » dès l’école maternelle, en particulier, suscitent son inquiétude. Le père Rydzyk est persuadé que ces actions sont soutenues par des moyens financiers importants. Pour lui, « une guerre des civilisations contre le christianisme a lieu et elle est conduite par différents moyens, en particulier en faisant venir en Europe des milliers des gens de culture, religion et civilisation différente, ce qui n’est pas une coïncidence ». Le père Rydzyk mentionne que la situation actuelle dans le monde « ressemble à un volcan en éruption, dont des Polonais alimentent encore le brasier en s’impliquant dans l’affaire des tribunaux ou la loi sur l’Institut de la mémoire nationale ». Le père Rydzyk déplore l’absence de dispositions légales qui protégeraient les catholiques. « Chaque année, des milliers de chrétiens sont assassinés pour le Christ et personne ne les protège. Pourtant, si quelqu’un s’oppose à un homosexuel, il est tout de suite saisi par la justice. Ce n’est pas normal. Personne ne dit qu’il faut « faire disparaître » les homosexuels mais il faut les aider à sortir de leur mode de vie nocif » poursuit-il. En ce qui concerne le gel des travaux par la Diète sur le projet « Pro-life », le père Rydzyk rappelle les propos du pape François qui a déclaré récemment que l’IVG eugénique s’apparente au nazisme et « qu’il y a besoin de former la civilisation au respect de la dignité et au sauvetage de chaque être humain, et qu’il faut s’unir autour du sujet de la protection de la vie et non pas lutter les uns contre les autres ». 

0 CommentairesRéagir