Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JUSTICE - Le début des discussions sur les amendements du président

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 28/09/2017 à 00:00 | Mis à jour le 10/10/2017 à 11:05

L’envoi à la Diète des amendements à la réforme de la justice par le président marque le début d’une nouvelle étape de discussions aussi bien au sein de l’équipe au pouvoir que dans le camp de l’opposition. 

Elle ouvre la voix à des modifications par les députés du PiS. On sait que le cœur du conflit entre le Président et le PiS constitue la question de l’élection des juges au Conseil national de la magistrature (KRS). Officiellement, le PiS souligne qu’un compromis et une entente sont possibles. Les conseillers du président laissent entendre de leur côté que si le projet présidentiel est considérablement amendé, le président Duda n’hésitera pas à poser une fois de plus son veto.  

Du côté de l’opposition, un groupe de coordination s’est formé hier, composé  de membres du PSL, de la PO et de Nowoczesna, afin d’examiner la réforme de la justice. Il doit se réunir avant chaque session plénière de la Diète.  La direction de la PO a décidé mardi de convoquer 16 groupes régionaux qui seront chargés d’inspirer des protestations sociales à l’encontre des projets de loi présidentiels. Le chef de la PO, Grzegorz Schetyna, a expliqué que son absence pendant les consultations avec le président ne consistait nullement à boycotter le dialogue avec le chef de l’Etat, mais était la  manifestation de son opposition au démontage de la constitution.

Selon un commentateur de Rzeczpospolita, le projet de réforme de la justice présenté par le président ne comporte pas de solution pour rendre plus efficace le système judiciaire et accélérer les actions devant la justice, ce qui correspondrait aux attentes des Polonais. Selon lui, il s’agit là d’un conflit basé sur les ambitions politiques du président Duda et du leader du PiS Jarosław Kaczyński. L’enjeu des réformes proposé par le président est de changer les cadres et d’élargir ses compétences au détriment de celle du ministre de la Justice – observe le journaliste.

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Jeudi 28 septembre 2017

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

REVUE DE PRESSE

ALIMENTATION - La Coalition pour le Bio vient d’être créée

Lundi le 26 novembre, la Coalition pour le Développement du Marché de l’Alimentation Bio, la première initiative qui associe les organisations liées par l’idée du a été créée