Mardi 7 décembre 2021
TEST: 2298

Interview de Marta Skolmowska sur les soins naturels du cerveau

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 18/02/2021 à 21:14 | Mis à jour le 18/02/2021 à 21:46
cerveau traitement lpj

"Le cerveau... C'est l'organe le plus gras de tout le corps. Il est possible qu'il aille mal en ce moment sans même que vous vous en rendiez compte" David Perlmutter

"Il vaut mieux remplacer votre cerveau...", ... Ou que faire pour éviter d'entendre à nouveau des conseils similaires de la part d'un allopathe ?

 

Le centre de phytothérapie Wilcaccora est situé à proximité du parc national de Kampinos, à Łomianki, près de Varsovie. Il s'agit d'un centre représentant l'Institut O. Edmund Szeliga (IPIFA) au Pérou. Marta Skolmowska est la propriétaire de ce centre. Elle nous a accordé une interview.

 

Marta Skolmowska
Marta Skolmowska, propriétaire du centre de phytothérapie Wilcaccora

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : J'ai entendu de très bonnes opinions sur vos thérapies qui soutiennent le traitement du cancer. Qu'en est-il des maladies du cerveau ? Alzheimer, Parkinson et autres ?

Marta Skolmowska : Des recherches apparues au cours de la dernière décennie ont montré que les maladies neurodégénératives sont causées, entre autres, par l'inflammation du cerveau. On peut affirmer sans risque que les plantes médicinales sont très utiles pour les traiter. Cependant, nous devons nous rappeler que le cerveau, contrairement aux autres organes, ne possède pas de récepteurs de la douleur, de sorte que l'inflammation ne peut être ressentie. Les herbes amazoniennes telles que le Chuchuhuasi, la Vilcacora, l'Iporuru et la Maca sont efficaces contre la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques et bien d’autres, à condition qu'elles soient utilisées à long terme sans restrictions. La Vilcacora doit être prise pendant 6 mois, après un mois d'arrêt, l’on peut à nouveau en prendre (n'hésitez pas à envoyer un mail à vilcacora@biorelax.pl).

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Comment les plantes médicinales fonctionnent-elles dans les cas neurologiques ?

Marta Skolmowska : Elles ralentissent ou inversent la dégénérescence neuronale, soulagent les symptômes de la démence et de la raideur accompagnant la maladie d'Alzheimer (Marco, Chuchuhuasi, Iporuru), suppriment la douleur (Iporuru, Chuchuhuasi), augmentent l'immunité (enzyme protéokinase C dans le Chuchuhuasi). L'herbe Chuchuhuasi renforce les fonctions cérébrales, augmente les niveaux d'adrénaline, soutient la fonction mitochondriale (maladie de Parkinson - dysfonctionnement mitochondrial), le Maca noir améliore la mémoire et le développement des connexions neuronales.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Utilisez-vous uniquement des herbes sud-américaines dans ces cas-là ?

Marta Skolmowska : Tout aussi utiles et efficaces sont les préparations à base de poudre de Reishi (Ganoderma lucidum) et le Ganomix, qui supprime l'inflammation, produit de l'énergie dans les mitochondries, a un effet neuroprotecteur, élimine l'anxiété, et la toute nouvelle préparation qui, selon le dosage, soutiendra le traitement des maladies du cerveau - le Gano-tumeric - une combinaison unique créée en coopération avec des scientifiques : le professeur Dr. Mieczysław Kuraś de l'Université de Varsovie et le professeur Krzysztof Gulewicz de l'Institut de chimie bioorganique de l'Académie polonaise des sciences à Poznań.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : J'ai entendu dire que le Gano-tumeric est un produit à base de curcuma ?

Marta Skolmowska : Oui, mais d'après les recherches effectuées avec le test Alium à l'Université de Varsovie par le Dr Julita Nowakowska, il apparaît que l'extrait de fraction D de Maitake a une énorme influence sur l'activité biologique unique de l'ensemble du mélange. Les substances actives de ce mélange unique de Maïtake (fraction D), de Curcuma longa et de Ganoderma lucidum - réduisent la concentration de l'enzyme COX-2, qui réduit l'inflammation qui affecte l'artériosclérose, les maladies d'Alzheimer et de Parkinson, la dépression, et à des doses appropriées le cancer. Le fait que l'Inde, où l'on consomme beaucoup de curcuma, ait le taux d'Alzheimer le plus bas du monde, est éloquent.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Pourriez-vous dire à nos lecteurs quel est le caractère unique de votre préparation ?

Marta Skolmowska : Notre mélange contient une matière concentrée unique, obtenue par une technique d'extraction spéciale, utilisée au Japon et aux États-Unis comme complément à la thérapie anticancéreuse. La fraction D est le bêta D-glucane (le découvreur de cette fraction est un Japonais, le Dr Hiroaka Nanba), le mélange augmente l'énergie du corps (9.000 unités sur l'échelle de Bovis, recherches Leszek Matela).

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Oh, c'est très intéressant.

Marta Skolmowska : Oui, mais sur le marché polonais, il existe des préparations contenant uniquement de la poudre du fruit du champignon Maitake. ATTENTION ! Notre institut a deux préparations ayant du Maitake avec la fraction D (15:1) avec une forte concentration de bêta-glucane, qui stimule la production d'interleukines et d'interféron, frappant les cellules tumorales.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : C'est un spectre d'action très large...

Marta Skolmowska : Oui, en fonction du dosage, c’est très efficace dans le traitement des maladies neurologiques, du cancer, de la dégénérescence maculaire, du diabète, du durcissement des artères, de l'ostéoporose, du vieillissement du corps, etc.

 

Consultations : Centre de phytothérapie Wilcaccora, 05-092 Łomianki, ul. Warszawska 71 A, www.unadegato.pl vilcacora@biorelax.pl apteka@andegato.pl

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir