Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2298

VARSO ET VOUS – Le regard de Barbara

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 01/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 11:30

 

Lepetitjournal.com rapproche les membres de la communauté francophone de Varsovie. Aujourd'hui Barbara Dubus nous parle de sa Pologne, de Sadyba, de sa passion pour la photographie et de son livre ? Thekla et les garçons? : le portait complice et touchant de sa fille de 8 ans.

(photos Barbara Dubus)

Le petitjournal.com : Barbara bonjour, vous êtes arrivée en Pologne en 1999 et habitez depuis 6 ans à Sadyba, parlez-nous de ce quartier.

Barbara Dubus : J'adore Sadyba ! Venant de Paris, j'y ai découvert les arbres fruitiers et la vie au rythme des saisons. J'aime particulièrement mon jardin.

Ici je me sens à la campagne, je mène presque une vie de village. Je fais mes courses à pied : tout est à proximité. J'ai aussi un lac au bout de ma rue ! On y voit des pêcheurs sur leurs barques, les oiseaux de la réserve ornithologique voisine et même des traces de castors !

L'association de quartier est très active. Elle organise le festival de Sadyba : des concerts, des défilés, un concours photo dans les écoles et on ouvre les jardins aux passants. Pour 2010 j'avais mis en place un jeu de piste dans tout le quartier.

Votre région préférée ?
Les montagnes au sud de la Pologne. Ma mère est polonaise, et depuis toute petite, je vais tous les ans dans la région de Zakopane. Mes grands-parents habitaient un chalet en bois dans la montagne. Nous y venions chaque été de Paris en voiture. Je jouais avec les enfants Górales du coin et j'avais même pris leur accent.

Un conseil pour les nouveaux arrivants ?
Rassembler tous les aprioris sur la Pologne et les mettre de côté !

Des bons plans ?
Le marché aux puces de Ko?o, la patinoire de Stegny, le jardin suspendu de la Bibliothèque Universitaire. Hors de Varsovie, je conseille l'agrotourisme, notamment dans l'est de la Pologne (n'y manquez pas la cueillette des champignons !).

La position (très orientale) de Varsovie est aussi une belle occasion de tenter des escapades à Lvov, Odessa, Moscou ou en Arménie. Sinon je regrette beaucoup la fermeture de l'ancien marché russe. Ses vendeuses ouzbèks et les odeurs de Chachlik. Tout a malheureusement disparu avec la construction du nouveau stade pour l'Euro 2012.

Vous ne vous y êtes jamais fait ?
L'état des routes et les tripes au petit déjeuner !

La cuisine polonaise ?
Le pavot ! Sous toutes ses formes ! J'adore ces petits grains noirs, avec leur goût unique venu d'orient. Surtout la Kutia de Noël (un mélange de pavot, de miel et de fruits secs!).

La langue polonaise ?
Les diminutifs m'amusent, tous les prénoms et même les objets ont des petits noms. Barbara devient Basia, Ba?ka, Basie?ka...

D'où vous vient votre passion pour la photographie ?
Après mon bac, j'ai reçu de l'argent de ma grand-mère pour passer mon permis de conduire. A la place, j'ai acheté un billet d'avion pour le Pakistan !

Quelques jours avant de partir, j'ai trouvé un vieux Nikon dans le métro rue du bac à Paris. Il m'a accompagnée pendant des années. Personne en France ne voulait le réparer, je devais l'amener en Pologne où des ?orfèvres? lui redonnaient à chaque fois une nouvelle vie.

Je me suis remise à la photo quand mes enfants ont un peu grandi. J'ai effectué plusieurs stages organisés par le National Geographic et j'ai décidé de mener à terme un long projet.

Plutôt que de photographier des sujets exotiques, je préfère photographier ce qui m'entoure. A travers l'objectif de mon appareil, j'ai commencé à regarder le quotidien de ma famille autrement. J'ai depuis un autre regard sur mes enfants, et l'enfance en général. Ça m'a aussi permis d'apprécier toute la valeur des liens familiaux.

Vous avez publié en septembre 2010 : ?Thekla et les garçons?. Vous y photographiez avec sensibilité l'imaginaire de votre fille de 8 ans, entourée de ses 3 grands frères. IBBY-Pologne vous a même remis son prix 2010 dans la catégorie livre d'auteur.

Deux mots sur cette aventure ?

Avec ce premier livre, j'ai voulu partager des émotions: l'humour, la sagesse, la sensibilité et la féminité de ma fille me touchent beaucoup. Les photos couvrent toute l'année 2009. J'ai eu la chance de publier ce livre photographique dans une petite maison d'édition pour la jeunesse, très dynamique. J'ai aussi exposé mon travail en plein air sur Krakowskie Przedmie?cie.

 

La Pologne vous inspire ?
Oui son authenticité me parle : son folklore, ses traditions païennes, sa nature encore sauvage par endroits. Je m'intéresse aussi à sa mutation fulgurante, aux mouvements associatifs et artistiques qui font bouger les choses.

Et demain ? Des projets ?
Avec mon mari, je veux accompagner mes trois ados et ma petite fille dans leur voie. Rénover le beau petit chalet de Zakopane de mon enfance revenu dans la famille récemment... et continuer la photo!

Propos recueillis par CQ (www.lepetitjournal.com/varsovie.html) mardi 01.03.11


Pour en savoir plus : consultez le très beau site de Barbara.

Et ne manquez pas la projection des photos et la lecture des textes de ?Thekla et les garçons? : le samedi 12 mars à 16h à l'Institut français de Varsovie (ul. Widok 12). Vous pourrez également y acheter et faire dédicacer cet ouvrage.

Si vous êtes occupés ce jour-là ou n'avez pas la patience d'attendre, vous pouvez commander le livre de Barbara ici pour la modique somme de 45 zlotys ou le trouver dans les bonnes librairies, notamment à Empik ou la librairie française Marjanna.



 



0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet