Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2298

DOSSIER - Pourquoi choisir une école internationale

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 22/03/2010 à 00:47 | Mis à jour le 13/11/2012 à 14:45

La question de l'éducation est une question bien épineuse? Si l'école internationale est presque une évidence pour les expatriés de passage, Lycée Français, American School et autres écoles bilingues séduisent de plus en plus, même les locaux

Choix cornélien que la sélection d'une école pour sa progéniture. Donner à son enfant les meilleurs atouts pour son avenir est certainement le premier critère qui pousse un parent à mettre sont enfant dans une école internationale.

Continuité et internationalité du cursus

De façon assez évidente, la plupart des écoliers français de Varsovie vont au Lycée Français, de même que la majorité des petits Américains se rendent à l'American School of Warsaw (ASW) ou que les petits Allemands sont inscrits à la Willy-Brandt-Schule. Dans ces écoles internationales que l'on retrouve généralement aux quatre coins du monde, les élèves suivent un programme d'enseignement dans leur langue natale, calqué sur le système scolaire du pays d'origine, ce qui simplifie grandement les choses une fois qu'il faut rentrer. La continuité du cursus scolaire est fondamentale pour une famille d'expatriés habituée à changer de pays tous les 3 ou 4 ans et beaucoup de parents - et d'enfants !- apprécient de ne pas avoir à s'adapter après chaque déménagement à une nouvelle langue d'enseignement. Souvent victimes d'un fort turn-over, ces écoles internationales ne permettent pas toujours une intégration complète dans la société locale. Au Lycée Français de Varsovie, l'enseignement du polonais n'est obligatoire que jusqu'en 5ème. A l'ASW, Mme Majgaard constate non seulement qu'au lycée, il n'y a que 3 élèves qui y ont suivi leur scolarité depuis le CP, mais que les familles vivent souvent dans un univers cloisonné autour de l'école. En revanche, les relations avec les autres écoles américaines de la région sont encouragées, notamment à travers les rencontres sportives.

Aspect linguistique

Mais les familles expatriées n'ont pas l'apanage des écoles internationales et de plus en plus de familles « résidentes longue durée » choisissent cette option. Pour les enfants issus couples mixtes, il s'agit bien sûr de maintenir le lien linguistique avec le parent étranger. Pour les familles polonaises, c'est le constat de la nécessité de maîtriser plusieurs langues qui amènent les parents à choisir une école internationale. Anna Nowacka-Devillard, directrice de l'école bilingue franco-polonaise La Fontaine va même plus loin : "Beaucoup estiment que l'apprentissage de l'anglais est un passage obligé et qu'apprendre une langue étrangère est une chance. Autant alors commencer tout de suite par une troisième langue". C'est ainsi qu'elle compte parmi ses effectifs des enfants dont les deux parents sont polonais ou anglophones. Les écoles bilingues devant se conformer au programme polonais, l'anglais fait son apparition dès le CP. Même principe pour l'école germano-polonaise Willy-Brandt où l'allemand et le polonais sont enseignés comme langues maternelles. Là, en 6ème, commence l'apprentissage du français. En ressortent alors des polyglottes qui auront autant de facilités supplémentaires à apprendre encore de nouvelles langues.

Philosophie d'enseignement

Le choix de l'école se fait également en fonction des idéologies d'enseignements. Chaque système scolaire dispose d'une philosophie spécifique. Ainsi à l'école allemande de Varsovie, Stefan Wendler insiste sur l'objectif pédagogique qui est "d'inciter à la formation au plus haut niveau, développer les dispositions et capacités de chaque élève, lui donner la possibilité d'agir de façon responsable et à une réflexion autonome, le préparer à s'engager dans la société". L'American School of Warsaw considère l'équipement technologique comme indispensable et propose en supplément un ordinateur et une connection internet à tous ses élèves. Aux schémas dits  "traditionnels", certains parents vont en revanche préférer des systèmes spécifiques comme Montessori. Sylvia Macias Dworkin, la principale, explique : "L'éducation est basée sur le principe que tous les enfants ont des dons ; l'enseignant Montessori guide l'enfant dans l'exploitation de l'ensemble de ses capacités académiques, physiques, émotionnelles et spirituelles".

Mais s'il est un point sur lequel toutes ces écoles se ressemblent, c'est sur l'ouverture d'esprit qu'elles enseignent à leurs élèves. Le mélange des nationalités et des origines rend les enfants plus ouverts sur le monde, souvent plus curieux également, un atout indéniable pour la suite.

(www.lepetitjournal.com/varsovie.html) lundi 22 mars 2010

Notre dossier :
Pourquoi choisir une école internationale ?

Revenir à l'enseignement en français, après une école internationale

Quelles études après une école internationale ?

Vos témoignages : Vous avez scolarisé votre enfant dans une école internationale

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet