"Exposition souterraine" de Ludwika Ogorzelec au Musée de Silésie à Katowice

"Exposition souterraine" de Ludwika Ogorzelec au Musée de Silésie à Katowice

"Exposition souterraine" de Ludwika Ogorzelec

Ludwika Ogorzelec a grandit à Wroclaw. Après des études au Beaux-Arts et une spécialisation dans les sculptures mobiles, la recherche dans l’espace et la question de l’équilibre, elle arrive à Paris au début des années 1990 et intègre l'atelier de César, peut-on lire dans le magazine Saisons de culture. Elle présente ensuite une série d'expositions dans la capitale, puis conquiert le monde entier. Jusqu'au mois d'octobre 2022, c'est dans son pays natal, à Katowice plus précisément, que vous pourrez admirer son travail : "Exposition souterraine".

Les œuvres de Ludwika Ogorzelec ont été présentées dans de nombreux endroits du monde. Depuis le 8 avril, on peut également les voir au musée de Silésie à Katowice. L'exposition est intitulée Exposition souterraine (Wystawa podziemna), et son nom fait directement allusion à l'architecture spécifique des espaces du musée.

Le programme artistique a été formulé par Ludwika Ogorzelec en 1981, et au cours des années suivantes, il a été développé et complété par de nouvelles expériences créatives.

L'exposition personnelle de Ludwika Ogorzelec au musée de Silésie à Katowice présente trois œuvres in situ :

  • L'œuvre Antigravité II de la série Cristallisation de l'espace une sculpture faite d'une ligne d'arbres, transférée du Centre d'art contemporain du château Ujazdowski à Varsovie et adaptée au nouvel espace du Musée de Silésie à Katowice ; 
  • La deuxième œuvre est une sculpture spécifique au site Pochylnia de la série Cristallisation de l'espace  dans laquelle est créée une structure blanche illuminée au-dessus des têtes des spectateurs et se déplaçant sur les rampes menant les invités du musée du niveau -2 au niveau -4 ;
  • La troisième œuvre spécifique au site est présentée dans le hall central, où Ludwika a créé Rhapsodie transparente de la série Cristallisation de l'espace. Des câbles d'acier tendus entre les murs et s'entrecroisant créent une construction qui, associée à des formes en verre illuminées, devient un espace émotionnel, visuel et sonore.

Extrait traduit de la présentation de l'exposition à retrouver sur le site du Musée de Silésie.

Infos pratiques  

Dates

Du
au