Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2298

MOUSTIQUES – On les aura !

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 17/06/2013 à 22:00 | Mis à jour le 17/06/2013 à 17:42

 

L'été approche mais ils n'attendent pas le 21 juin pour faire leur apparition. Sans foi ni loi ils s'attaquent aux plus faibles. Toujours plus fort, toujours plus intelligents, ils mutent au fil des années pour devenir votre pire cauchemar : les moustiques sont de retour ! Pour vous aider à faire face à cette plaie, lepetitjournal.com/varsovie vous livre quelques remèdes de bonne femme.

Pour mieux se battre, apprendre à connaitre son adversaire :

Le culicidae, nom savant du moustique, joue un rôle important dans la chaine alimentaire : à l'état de larve il est consommé par certains poissons, et une fois adulte par des animaux insectivores tels que les oiseaux, les chauves-souris, les grenouilles ? Mais il fait également partie, tout comme l'abeille ou le papillon, des précieux agents en charge de la pollinisation des plantes. Car loin des idées reçues, le moustique se nourrit exclusivement de nectar de fleurs, et non de sang ! Seule madame, une fois fécondée, va avoir besoin de sang pour assurer la maturation des ?ufs avant la ponte. Et selon les espèces, madame moustique s'attaquera à l'homme, à l'animal ou aux deux.Les moustiques s'adaptent facilement à tous types de milieux, et sont donc présents un peu partout. L'eau stagnante est cependant, le lieu de prédilection pour la ponte et le développement des larves.

Plan de bataille pour prévenir les piqûres de moustiques : 

Pour commencer les moustiques s'accouplent et se reproduisent dans un climat chaud et humide. Évitez donc de passer vos fins d'après-midi à ramer sur les plans d'eau du château de Wilanow, où à bronzer en bord de Vistule? Des arrosoirs non vidés ou des gouttières bouchées peuvent aussi être des lieux de reproduction pour les moustiques. La saison n'est plus aux humidificateurs dans chaque pièce, maintenant il faut assécher au maximum votre environnement !

Pour éviter l'invasion voici quelques méthodes naturelles de prévention :

- L'huile essentielle d'eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora), réputée pour ses propriétés répulsives anti-moustiques peut être diffusée ou ajoutée à votre gel douche.

- Une autre alternative pour éloigner les moustiques : un jardin composé de plantes repoussant naturellement les moustiques. Les moustiques n'apprécient pas beaucoup les odeurs citronnées, il faudra donc privilégier les plantes aux parfums d'agrumes pour  repousser les indésirables. En dehors de la classique citronnelle, vous pouvez également planter du basilic à petites feuilles, du thym citron, de la mélisse, de la verveine citronnée ou des géraniums odorants ?

- Vous pouvez également placer une orange ou un citron piquée de clous de girofle sur votre table de nuit.

- Enfin une gousse d'ail écrasée, délayée dans une infusion de thé, versée dans un récipient posé dans votre logement est aussi une préparation réputée?

Une fois piqué? quelques remèdes naturels

Le combat est perdu? alors ne vous laissez pas abattre et profitez tout de même de vos nuits !

- frottez la piqûre de moustique avec du persil frais haché et laissez cette piqûre à l'air libre pendant environ 45 mn ;

- prenez un oignon, coupez-le en deux et frottez la partie piquée. Une fois la démangeaison calmée, passez du savon de Marseille et rincez abondamment ;

- broyez des feuilles de cassis et appliquez à même la peau ;

- appliquez une compresse de vinaigre blanc ou du gel à l'arnica.

Si vous ne vous sentez pas l'âme écolo, que les satanées bestioles n'ont pas fichu le camp ou que vous saignez à force de vous démanger, il reste toujours les méthodes chimiques...

Pauline de Bodman (www.lepetitournal.com/varsovie) - mercredi 18 juin 2013

Photos : stock Corbis

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet