Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MASSACRE DE KATYN - Commémoration

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 18/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 19/09/2014 à 01:26

Le Président Bromislaw Komorowski et les ambassadeurs de 20 pays étaient réunis dans la Citadelle de Varsovie, mercredi, lors d'une cérémonie rendant hommage aux 22.000 Polonais tués dans le massacre de Katyn. La date marque également le 75e anniversaire de l'invasion soviétique de la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le massacre a eu lieu au printemps 1940, près de Smolensk (village russe proche de Smolensk et de la frontière biélorusse). La police secrète soviétique, le NKVD, a exécuté 22.000 membres de l'élite polonaise (officiers, médecins, ingénieurs, professeurs, policiers...), hostiles à l'idéologie communiste, qui avaient été faits prisonniers lors de l'invasion. L'Union soviétique a nié être à l'origine de ces crimes, rendant l'Allemagne nazie responsable. C'est en 1990, que la Russie a reconnu que le massacre avait été ordonné par les responsables soviétiques. 
 
Les premières plaques d'une série destinée à porter pour épitaphe les noms des 22.000 assassinés ont été érigées marquant ainsi la première étape de la construction du nouveau musée de Katyn, qui sera situé dans la Citadelle de Varsovie. Il contiendra 26.000 objets trouvés sur la scène du massacre et ouvrira ses portes le 17 septembre 2015.

Zbigniew Wawer, directeur du musée, a expliqué que "le massacre de Katyn sera présenté à la fois dans le contexte historique et politique européen et mondial, mais aussi par un prisme plus personnel, celui de certains officiers et de leurs familles ... Nous voulons montrer non seulement le déroulement du massacre, mais aussi comment cela est arrivé".

Le président Komorowski a prononcé un discours lors de la cérémonie, déclarant qu' "il n'y a pas de crime qui sera oublié. Chaque acte d'agression, chaque acte de brutalité, tous les crimes au nom des intérêts égoïstes personnels, sera toujours tôt ou tard révélé, sera découvert, et utilisé contre ceux qui l'ont perpétré". Puis, il a ajouté: "l'un des fondements les plus importants de la Pologne libre était de faire la lumière sur les événements de Katyn et de renforcer le devoir de mémoire à l'égard de ce massacre".

Pour plus d'informations: www.muzeumwp.pl

La Rédaction (Le Petit Journal/Varsovie) - Vendredi 19 septembre 2014


 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.

Sur le même sujet