Vendredi 4 décembre 2020

EL CALORET - Explication d’une erreur devenue virale

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 06/08/2017 à 22:00 | Mis à jour le 03/08/2017 à 11:37
Photo : T-shirt de la boutique La Redona située Plaza redonda n°16 (crédit photo : LPJV)
T-shirt de la boutique La Redona située Plaza redonda n°16

Traduction malencontreuse de l'ancienne Maire de Valence, la défunte Rita Barbera, le néologisme « El Caloret » est devenu une expression à part entière dans la vie des Valenciens. Le Petitjournal.com vous explique son origine et son utilisation.

Lors de vos déambulations dans les rues de Valence, vous avez peut-être vu un t-shirt sur lequel était écrit « El Caloret Faller ». Ou bien avez-vous entendu des Valenciens lancer un jour de forte chaleur « Che, hui es un dia de caloret », suivi d'un rire moqueur. Mais que peut bien signifier cette expression ?

A l'origine, la Crida des fallas 2015
Retour en février 2015, le 22 très exactement. Ce jour-là, du haut des Torres de Serranos pour la traditionnelle Crida, l'ancienne Maire de la ville, Rita Barbera, prononce son discours d'ouverture des Fallas 2015. Il fait excessivement chaud pour un mois de février. Nous sommes l'année des élections municipales qui auront lieu en juin. Rita Barbera, députée au parlement valencien depuis 1983 et Maire de Valence pendant 6 mandats consécutifs depuis 1991 est en danger. Rattrapée par des affaires de corruption, elle doit impérativement reconquérir son électorat. Une fois son discours lu, emportée par l'émulation de près de 60.000 personnes, elle bredouille quelques phrases composées de mots castillans et valenciens incompréhensibles, jusqu'à inventer de nouveaux mots : « sermo » au lieu de « crida » et le fameux « el caloret » pour désigner la chaleur (au lieu de « escalforeta »). La réaction du public est unanime et les sifflets se font vite entendre.

Déjà bien mal en point avec ses affaires de corruption, il n'en fallait pas plus pour qu'internet et les réseaux sociaux s'enflamment et tournent Rita Barbera en ridicule ! Des vidéos apparaissent et même une chanson voit le jour. C'est une succession de parodies et de détournements qui monopolisent les médias valenciens et même nationaux pendant plusieurs semaines. Certains diront que l'ex-édile a perdu les élections ce dimanche de février.

 

Une expression rentrée dans les moeurs valenciennes
On aurait pu croire qu'avec la défaite de l'ancienne municipalité, cette expression s'évaporerait des mémoires collectives. Cependant, force est de constater qu'El caloret est resté chez les Valenciens, tant pour se moquer de Rita Barbera que des élus du Partido Popular (PP) qui peinent à parler le valencien.

Alors si vous souhaitez l'employer, n'hésitez pas à le ponctuer par un clin d'oeil sous-entendu ou un petit rire narquois qui montrera à votre interlocuteur que vous, vous connaissez l'histoire et le véritable mot pour désigner la chaleur en valencien : « escalforeta » !

Nous vous recommandons

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s)Réagir