PLATEFORME GAZIERE - Augmentation de l´activité sismique dans le golfe de Valence

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 02/10/2013 à 22:00 | Mis à jour le 03/10/2013 à 03:27

Plus de 140 tremblements de terre ont été enregistrés ces 10 derniers jours. Avec une magnitude de 4,2 sur l´échelle de Richter, la plus forte secousse a eu lieu dans la nuit du premier au deux octobre, non loin de la plateforme gazière "Castor", au large des côtes de Vinaròs et de Castellón. Cette proximité d´une zone de stockage de gaz inquiète les experts et ne serait d´ailleurs peut être pas indifférente à l´activité sismique. Sans être alarmistes, ils prônent la vigilance.

(Photo © Gudnus.com)

Depuis le 13 septembre 2013, l´Institut National Géografic a recensé 300 tremblements de terre avec 140 concentrés uniquement sur les dix derniers jours. Certes de moindre intensité que celui ressenti la nuit du 1 au 2 octobre, mais leur constance et leur montée en puissance apparente, a de quoi inquiéter les spécialistes. Jonathan Gómez Cantero, conseiller auprès de l´ONU, fait état d´une situation non contrôlée qui engage à rester vigilant.

Des techniciens du ministère de l´Industrie, sur place dès hier
Devant l´augmentation de l´activité sismique dans la région, le Ministère de l´Industrie a ordonné la cessation d´activité, temporaire, d´extraction de gaz, depuis le 26 septembre. Depuis cet arrêté ministériel, les tremblements de terre n´ont cessé d´augmenter en fréquence comme en intensité. Dépêchés sur place depuis hier, les techniciens sont venus inspecter les installations de la plateforme, afin d´enquêter sur les incidents provoqués -ou que pourraient provoquer- les secousses enregistrées dans le golfe de Valence au cours des dernières semaines. Les maires de Vinaròs et Peñíscola ont tenu une conférence de presse aux côtés du Président du Conseil de Castellón, exigeant de la part des techniciens, un rapport précis sur l´impact éventuel de cette activité sismique. Juan Bautista Juan, maire de Viñaros a insisté : "Le plus important est d´assurer la sécurité de nos municipalités. Nous devons faire preuve de transparence et fournir le plus d´informations. Nous sommes convaincus que l´information est le meilleur moyen de lutter contre une certaine panique que peuvent créer ces tremblements de terre".

Une micro sismicité générée par la plateforme, avec des répercussions possibles sur la région selon les experts
Avec un investissement de 1.2 milliard d´euros, la plateforme Castor exploite un puits situé à 1.750 mètres de profondeur pour fournir un tiers de la demande totale de gaz. Pour Gomez Cantero, aucun doute : "Les tremblements de terre sont liés à l´activité de Castor. Ils pourraient avoir des répercussions sur la région. Même si pour l´instant ils ne sont pas ressentis sur terre, ils affectent les côtes et les fonds marins, qui peuvent produire des 'glissements sous-marins'. Ces phénomènes géologiques peuvent d´autant plus se produire ici que le sol est argileux". De quoi renforcer les protestations déjà existantes dans la région, contre l´exploitation de cette plateforme gazière.

 


Cécile PANISSAL (www.lepetitjournal.com- Espagne) jeudi 3 octobre 2013

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale