Vendredi 14 mai 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Une enquête ouverte sur les violences contre la CGT le 1er-Mai à Paris

Par AFP | Publié le 02/05/2021 à 14:20 | Mis à jour le 02/05/2021 à 14:20

Une enquête pour "violences volontaires" et "dégradations" a été ouverte après des violences samedi à la fin de la manifestation parisienne du 1er-Mai qui ont fait plusieurs blessés au sein de la CGT, a indiqué le parquet de Paris dimanche, sollicité par l'AFP.

A la suite des faits commis "à l'encontre de militants et d'un véhicule de la CGT", le parquet de Paris a ouvert cette enquête pour "violences volontaires en réunion" et "dégradations en réunion", confiée à la Sûreté territoriale.

A l'arrivée de la manifestation parisienne place de la Nation vers 18H00, des militants CGT ont été victimes d'une "extrême violence" commise par "un important groupe d'individus dont certains se revendiquant Gilets jaunes", selon le syndicat, qui a déploré samedi soir "21 blessés dont quatre graves".

Les quatre blessés qui avaient été hospitalisés sont depuis sortis de l'hôpital, a-t-on appris auprès de la CGT.

"Insultes homophobes, sexistes, racistes ont précédé des actes de vandalisation des véhicules des organisations", énumère la centrale de Montreuil dans un communiqué.

Sur LCI, son secrétaire général Philippe Martinez a dénoncé un moment "scandaleux" et mis en cause samedi soir "la sécurisation de la manifestation puisque les camions ont été empêchés de dégager de la place de la Nation".

Des responsables syndicaux et politiques ont condamné ces actes, à l'instar du numéro un de la CFDT, Laurent Berger, qui a exprimé sur Twitter sa "solidarité" et jugé "indigne de s’attaquer à une organisation syndicale et à ses militants".

La ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a aussi adressé dimanche sur franceinfo "un mot de soutien aux syndicalistes et aux personnes de la CGT qui ont été pris à partie", jugeant cela "évidemment absolument inacceptable et intolérable".

Dès samedi soir, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, avait condamné "très fermement" les perturbations ayant émaillé certains défilés.

Plusieurs responsables politiques de gauche ont aussi condamné les violences.

"La violence déployée contre le grand syndicat signe la gravité de l'événement. Où va la France ?", a tweeté Jean-Luc Mélenchon (LFI).

"Une fois encore des éléments ultra sont venus gâcher la fête des travailleurs", allant "jusqu'à s'en prendre à des syndicalistes de la CGT", a regretté de son côté Olivier Faure (PS), tandis que le PCF a témoigné de sa "solidarité", la porte-parole de Lutte Ouvrière Nathalie Arthaud dénonçant une agression "odieuse".

0 Commentaire (s)Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Le Caire Appercu
LITTERATURE

20 romans pour mieux connaître l’Egypte

Le Nil, les pyramides, les temples… Pour de nombreux écrivains, l’Egypte fait rêver. C’est le pays parfait pour situer leur intrigue. Voici 20 romans sur l’Egypte à dévorer !

Trophées 2021

Trophée des Français de Singapour

Participez aux Trophées des Français de Singapour 2021 !

Les Trophées des Français de Singapour, organisés par lepetitjournal.com souhaitent mettre en lumière des parcours étonnants et des engagements réussis dans la Cité-Etat, dans un contexte particulier

Expat Business

Tel Aviv Appercu
BUSINESS

FFA : Israël veut séduire les investisseurs français

Dans le cadre du Forum Francophone des Affaires, une conférence a présenté les stratégies pour les entreprises internationales souhaitant s’implanter en Israël et le rôle clé joué par l’innovation.

Ma Vie d'Expat

Chiang Mai Appercu
INTERVIEW

À Chiang Mai, un couple français féru d’art ouvre sa caverne d’Alibaba

Amateurs d’art et collectionneurs invétérés, Alain Lalisse et Bernard Le Du viennent d’ouvrir leur propre musée à Chiang Mai pour partager avec le public ce qui s’apparente à un cabinet de curiosités

Expat Etudiant

La 1ère année à Paris de 3 étudiants en Bachelor in Management (BSc)

Alors qu'une année académique s'achève et qu'une autre commence, il est temps de regarder en arrière et de réfléchir à tout ce qu'elle nous a apporté. Juste avant la pause estivale, trois étudiants…