Lundi 21 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ROLAND GARROS – Chaud devant ! pour Lavazza

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 12/04/2015 à 22:44 | Mis à jour le 12/04/2015 à 17:56

A Roland Garros, ce sont les effluves et l'arôme du café Lavazza qui délecteront dorénavant les amateurs de tennis (et d'un bon café bien corsé). Le groupe italien vient en effet de signer un contrat de sponsoring d'une durée de trois ans pour le tournoi parisien, en détrônant ainsi la multinationale suisse Nestlé qui a été partenaire de Roland Garros pendant dix ans avec la marque Nespresso. L'opération fait partie de la stratégie de Lavazza qui entend développer sa présence à l'international, en ciblant notamment cinq marchés prioritaires : les Etats-Unis et l'Australie, et en Europe l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne. Leader sur le marché italien qui représente à l'heure actuelle près de 50% de ses ventes, le groupe souhaite aujourd'hui renforcer sa position à l'étranger. En France, notamment, dans les ambitions de Lavazza, il y a l'éventuel rachat du Café Carte Noire qui pourrait être mis en vente prochainement dans le cadre de la fusion des activités de l'américain Mondelez International et du néerlandais DE Master Blenders (DEMB). En attendant la décision de la Commission européenne qui suit de près cette opération de fusion, le groupe italien rêve de réaliser le Grand Chelem avec ses contrats de sponsoring : après Wimbledon, US Open et maintenant Roland Garros, il ne lui reste plus qu'à remporter l'Open d'Australie.

L.P. (www.lepetitjournal.com/Turin) lundi 13 avril 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Turin ?

Milan Appercu
TOP 10

9 séries incontournables sur l’Italie

A l’occasion de la sortie de l’Amie prodigieuse, notre sélection de 9 séries racontant l’Italie. Entre politique, histoire, scandales célèbres et mafia: découvrez l’Italie au plus proche de la réalité

Vivre à Turin

Milan Appercu
ECONOMIE

L’Italie, nouveau paradis fiscal, des retraités jusqu’aux fortunés

Alors que depuis le 1er janvier une fiscalité réduite s’adresse à tout retraité s’installant en Italie, d’autres mesures fiscales récentes visent les cerveaux, « impatriés » et grosses fortunes.