Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TURIN A VELO - Cyclistes, si vous saviez !

Par Lepetitjournal Turin | Publié le 30/03/2014 à 22:50 | Mis à jour le 31/03/2014 à 02:19

 

Ecologie, crise, santé, efficacité : de plus en plus de personnes utilisent le vélo pour se déplacer dans les villes italiennes. Il s'agit maintenant de construire une coexistence harmonieuse, un "galateo civico stradale" entre tous les citadins en mouvement, à pied, à vélo, en voiture, en transports en commun. La ville de Turin a publié a cet effet un "Vademecum du cycliste urbain" basé sur le code de la route et le bon sens, que lepetitjournal.com a parcouru pour vous. Que faut-il en retenir ?

Pourquoi connaître et respecter le code de la route ?
Il est évident que tout un chacun doit respecter le code de la route. Mais il faut savoir que dans la jungle urbaine, c'est le cycliste qui aura les dommages les plus graves en cas d'accident avec d'autres moyens de transport (probabilité de décès de 50% lors d'un impact à 50km/h). Les automobilistes doivent avoir conscience de la vulnérabilité des cyclistes. De plus, le cycliste, en ayant un comportement adéquat (c'est à dire en évitant de rouler à contresens, en roulant au milieu de la route, sur les trottoirs, en grillant les feux, en dépassant à droite?) contribue lui aussi à son niveau à une circulation plus fluide et plus sûre. Il est aussi important de souligner que comme le piéton et l'automobiliste, le cycliste a sa place en ville, et doit par une attitude ferme (en utilisant sa sonnette, en tendant son bras quand il veut tourner, en prenant la juste place sur la chaussée?) affirmer sa position sur la route et se faire respecter.

Un vélo en bon état et bien équipé tu auras
Le vélo DOIT être équipé (article 68) : de freins, de pneus en bon état, d'une sonnette qui fonctionne, audible à 30 mètres et qu'il faut utiliser pour signaler sa présence notamment dans les zones où piétons et cyclistes se partagent la piste. De phares avant (jaune ou blanc) et arrière (rouge) qui fonctionnent et de catadioptres (système réfléchissants) rouges à l'arrière, jaunes sur les pédales et sur le côté de chaque roue.
A savoir : Il FAUT allumer ses phares 1/2 heure avant le coucher et le lever du soleil et TOUTE la journée en cas de mauvaise visibilité (brouillard, pluie?) et la nuit bien sûr (art. 377)

Vu de loin tu seras
Il est conseillé de porter des vêtements de couleurs vives, voire un gilet fluo comme ceux obligatoires dans les voitures (obligatoire dans les zones non habitées avant le lever et le coucher du soleil). Pas forcément sexy mais très efficace.
Le casque (un bon) est fortement conseillé (mais pas obligatoire).

Le bon comportement tu auras
Le code de la route précise qu'il faut :
Rouler à droite, en file indienne (2 maximum de front, jamais en zone extra-urbaine sauf avec un enfant de moins de 10 ans), à bonne distance des trottoirs et des voitures (un peut être utile)
Indiquer son changement de direction en utilisant ses bras (art. 225, 154 )
Rouler sur une piste cyclable quand il y en a une (art.182)
Avoir son vélo à la main (art.41, 163: sous les arcades, sur les passages piétons (sauf cas spécifique où c'est une prolongation de la piste cyclable), quand c'est dangereux pour les piétons (art.182) et quand un panneau le signale.
? et qu'il ne faut pas :  zigzaguer, prendre les ronds-points à contresens, rouler sur les trottoirs, avoir des man?uvres imprévisibles et intempestives?
Et attention aux rails du tram !

Où garer son vélo ?

Dans les râteliers de plus en plus nombreux en ville et en investissant dans un excellent antivol
Dans la cour de votre immeuble (là où vous travaillez ou habitez) comme prévu par le Regolamento Edilizio e dal Regolamento d'Igiene della Città

VADEMECUM DEL CICLISTA URBANO : téléchargeable ICI et disponible à l'office du tourisme
En savoir plus :consulter le site de la mairie de Turin 

Françoise Jovenet (www.lepetitjournal.com/Turin) lundi 31 mars 2014

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Turin ?

Milan Appercu
ÉVÉNEMENT

MiTo 2019 : le grand festival de musique qui unit Milan et Turin

Au programme du 3 au 19 septembre : 128 concerts répartis entre Milan et Turin, la plupart avec des musiciens de renommée internationale. Première date incontournable à Milan, ce mardi à La Scala.

Vivre à Turin

Commuter : expat à temps partiel !

On l'aura compris, les expatriés au sens classique du terme sont bel et bien en voie d'extinction ! De nouvelles formes de mobilité internationale, dont le commuting, sont fortement appréciées

Sur le même sujet