Mercredi 12 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - Carthage : les Thermes d’Antonin

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 01/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 01/11/2018 à 00:00
antonin

Les Thermes d'Antonin constituent actuellement l'élément le plus prestigieux du site de Carthage, qui possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart, classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 27 juillet 1979 

Les Thermes d'Antonin se situèrent en importance juste derrière ceux de Caracalla et de Dioclétien. Détruits par les Vandales, il n'en subsiste aujourd'hui que la partie inférieure et les sous-sols, mais cela donne un aperçu de l'ampleur de la construction.

Etendus sur près de 4 hectares, ces vestiges se dressent encore en bordure de mer, dans l'axe d'une des grandes artères de là ville romaine. Commencé en 145, sous Antonin le Pieux, l'édifice fut achevé en 169 sous Marc Aurèle et Lucius Verus.

Les thermes romaines d'Antonin furent parmi les plus remarquables des thermes impériaux en raison de l'incroyable richesse des décorations, mais aussi pour leurs dimensions colossales (300 m de long).

L'historien Gilbert-Charles Picard les décrit en ces termes : "La cella media (chambre froide) avait la proportion d'une cathédrale"

Un dispositif astucieux rendait le port militaire invisible de la mer et du port marchand et permettait aux navires de guerre carthaginois de paraître disparaître comme par magie lorsqu'ils y pénétraient.

Antonin le Pieux

Contrairement à Trajan et Hadrien, ses prédécesseurs, il accomplit toute sa carrière dans l'administration civile, devenant successivement questeur, préteur et consul (en 120). En 138, Hadrien l'adopta à la condition expresse qu'à son tour, lui-même adopte Lucius Verus et le futur Marc Aurèle. Ce qu'il s'empressa de faire avant de régner 23 ans sur l'Empire Romain, dont Carthage était une province à cette époque.
C'est peu après son accession au trône que le Sénat lui décerna le nom de "Pius" (Pieux). Non parce qu'il fréquentait assidûment les temples, mais plutôt parce qu'il avait manifesté sa piété filiale à de multiples occasions.
Au point de vue religieux, Antonin "le Pieux" commença par abroger les lois d'Hadrien qui interdisaient la religion juive. Cependant, il maintint en vigueur les mesures qui freinaient le prosélytisme juif.

Le site de Carthage délivre un droit d'entrée unique qui vous donne l'accès aux visites suivantes :

- les citernes de la Malga
- l'amphithéâtre- le cirque
- la basilique Damous Carita
- les thermes d'Antonin
- le théâtre
- le quartier dit de l'Odéon

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Tunis ?

IDÉE SORTIE

ROTARY CLUB LA MARSA, projections Yomeddine pour l'école Bir el Kassaa

Dans le cadre du financement de ses activités sociales, Le Rotary Club la Marsa organise une projection du film Yomeddine, à l'Espace Mad'Art à Carthage le mercredi 19 et le jeudi 20 décembre 2018.

Vivre à Tunis

ART

TRADITIONS - La chéchia, toute une histoire

L'histoire de la chéchia se perd dans la nuit des temps. Elle aurait été importée d'Espagne par les arabes andalous, et tiendrait son nom d'autres musulmans soucieux de se protéger du froid : les

Sur le même sujet