Jeudi 17 janvier 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Candidat

MANGIN Éric1.jpg
Éric MANGIN, Entrepreneur social et président associatif (humanitaire)
MADRID
Espagne
Social et Solidaire, Entrepreneur
Je m’appelle Éric A. A. Mangin, 36 ans. Je suis un citoyen du Monde et un Européen convaincu.

Il m’est souvent difficile d’expliquer mon parcours, entre humanitaire, entrepreneuriat, finance, poésie et biologie ; de mes Vosges natales (France) à Madrid en passant par Dakar, Phnom Penh et Shanghai.

I. 2003-2014 : L'ÉTRANGER POUR MIEUX APPRÉCIER L'EUROPE -
En 2003, après des études de biologie réalisées à Metz (France), je m’embarque pour une première et courte mission au Cambodge dans le cadre de l’association française AMICA. La pauvreté et les récits d’un génocide encore récent m’interpellent ; me révoltent. Par contraste, je mesure la chance d’être européen : paix, éducation, filet social, santé… et tout simplement, le toit et le couvert.
C’est un temps fort de ma vie et décide de devenir plus engagé ; le partage des richesses devient au centre de mes réflexions.
En 2004, à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD - FRANCE) de Dakar, il m’apparaît clairement que la Recherche fondamentale n’est pas une terre fertile à mon épanouissement ; j’ai tout simplement des projets humanitaires à concrétiser…
En parallèle d’une dernière étape universitaire, je conçois donc un projet humanitaire au Cambodge, fruit de mes réflexions : accès à l’énergie solaire et à l’eau potable, relance de l’entrepreneuriat local, mise en place de fonds de coopération villageois, amélioration de l’accès à la santé… Lauréat du prix Défi-Jeunes, adossé à l’association française d’intérêt général AMICA (que je préside depuis 2009) et soutenu par le Conseil Général des Vosges puis par le Conseil Régional d’île de France, des Agences de l’Eau françaises, des fondations d’entreprise (Veolia…), je lance en 2005 mes premiers programmes dans la province de Kompong Cham ; programmes que je supervise toujours à l’heure actuelle.
En 2006, devant le coté novateur, durable et autosuffisant desdits programmes, on me demande de travailler en qualité d’expert en socio-économie sur des projets de grande ampleur liants le gouvernement cambodgien avec la Banque Mondiale.
En 2007, je décide pourtant de quitter le Cambodge et accepte de devenir assistant du Directeur général, puis Directeur administratif et financier de la filiale chinoise (600 personnes, USD 350 M de CA) du groupe français SNF — l’un des derniers champions industriels/chimiques français. Un autre contraste, une autre manière d’apprécier l’exception européenne ; notamment sous le prisme socio-environnemental et sous celui des libertés individuelles.
Directeur financier le jour, Président humanitaire la nuit (et durant les congés), il m’importe alors de tenter l’aventure de l’entrepreneuriat social ; notamment avec une approche Profit-For-Non-Profit qui m’intéresse particulièrement.

Après avoir été le 11e et dernier homme à marcher sur la Lune, Eugène Cernan eut ces mots : « Nous sommes partis découvrir la Lune et en fait, nous avons découvert la Terre ». Qu’il me soit permis, modestement, de paraphraser ce brillant astronaute : « J’étais parti pour explorer l’Afrique et l’Asie et en fait, j’ai découvert l’Europe ». L’Europe me manque, m’attire pour son leadership quant à l’Économie sociale et solidaire : je décide d’y implanter mon projet.

II. 2014/2015 À CE JOUR : U2GUIDE ou QUAND LE VOYAGE CHANGE LE MONDE -
Avec Paul Ziadé que j’avais rencontré au Cambodge et Anouk de Lesparda, nous sommes convaincus que le tourisme doit être repensé. D’une manière digitale, naturellement. Mais également d’une manière plus humaine : nous pensons que le tourisme peut et doit être un vecteur important de changement en finançant des actions de la société civile, au travers d’organisations à but non lucratif oeuvrant pour la préservation environnementale et pour la solidarité. Ainsi né le projet U2GUIDE dont le but est d’enrichir les voyages via la réservation en ligne d’expériences originales et authentiques tout en finançant des ONG à destination. Nous ancrons notre projet à Paris et à Madrid, afin de lui donner une portée européenne.
À Paris, U2GUIDE s’insère naturellement dans le paysage ESS (Économie sociale et solidaire), fait le buzz (Télématin, BFM, le Figaro, …) et reçoit de nombreuses distinctions (Prix de l’Innovation touristique, 2 prix de l’Économie altruiste …).
À Madrid, U2GUIDE est sélectionnée parmi les 10 meilleures start-ups de la ville.

À date, la communauté U2GUIDE rassemble plus de 30 000 utilisateurs de par le Monde, et près de 60 000 suiveurs sur les réseaux sociaux. U2GUIDE vient d’être retenue par l’Organisation Mondiale du Tourisme (UNWTO) comme l’une des 5 start-ups les plus prometteuses au monde (parmi 3000 candidatures).

En parallèle de U2GUIDE, je préside toujours l’association française d’intérêt général AMICA et je suis devenu un fellow (membre) de la Fondation Rothschild, en qualité d’entrepreneur social.
En quoi votre expérience est-elle exceptionnelle? De quoi êtes-vous le plus fier? (cette partie pourra être visible sur le site lepetitjournal.com/maximum 1000 mots)

U2GUIDE, dont je suis le président cofondateur, est un « voyage » exceptionnel :

- Avant tout exceptionnel pour l’aventure humaine d’un groupe, que je suis fier de codiriger. Celle d’Anouk, d’Anaïs, de Paul et de moi-même, ayant eu toutes et tous des études supérieures prestigieuses et/ou des parcours professionnels prometteurs et pourtant, rompant avec la logique présupposée de nos trajectoires respectives, pour se projeter complètement vers un dessein économique altruiste, durable et conscientisé.

- Exceptionnel pour l’objectif que U2GUIDE revêt ; soit penser le tourisme comme un levier financier important en faveur de la préservation de l’environnement et de la justice sociale. Soit appréhender l’entreprise avec, dans son ADN, une redistribution des richesses : 50% des profits de U2GUIDE sont reversés au travers d’associations à but non lucratif, portées par la société civile ; associations méticuleusement choisies par U2GUIDE.

- Exceptionnel pour le parcours de U2GUIDE jusqu’à présent. 30 000 utilisateurs dans 70 pays, 60 000 fans sur Facebook … ; des prix prestigieux (TOP10 des start-ups de Madrid, Prix de l’Économie altruiste en France …) ; plus récemment, l’Organisation Mondiale du Tourisme a retenu U2GUIDE parmi les 5 start-ups les plus prometteuses (parmi 3000 candidates) et j’ai eu la chance de présenter la société et nos travaux lors du 109e comité exécutif de l’UNWTO, à Bahreïn.

- En définitive, exceptionnel pour la qualité des expériences de voyage que vivent les membres de notre communauté tels que la découverte du désert d’Agafay en side-car ou la fabrication de leur propre parfum dans un atelier parisien ; tout en ayant un impact social et environnemental tangible, via des ONG elles aussi exceptionnelles (SINGA, Surf-Rider foundation …)