Jeudi 26 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

SANDRA.jpg
Bessudo
Bogotá
Colombie
Ancien(ne) élève des lycées français du monde
Je suis une professionnelle engagée dans la conservation de la biodiversité marine et la préservation de l'environnement. Tout au long de ma vie, ma passion pour les océans m’a amené à réaliser plusieurs réalisations importantes, tant au niveau national qu’international, dont je suis très fier.

En 1995, j’ai pu déclarer l’île de Malpelo comme une zone marine protégée en raison de l’importance de son existence pour les populations de poissons, d’oiseaux et de coraux. Puis, en 1999, j’ai décidé de crèer la Fondation Malpelo et d’Autres Écosystèmes Marins dont l’objectif est d’encourager la protection et le soin des zones marines et côtières de la Colombie, en promouvant l'utilisation durable des ressources naturelles. Aussi, travaillant avec le gouvernement, on peut fortifier le contrôle, la surveillance, la législation, la recherche scientifique, l'éducation et la conservation, dans un cadre de coopération avec plusieurs parties prenantes afin de parvenir à une conservation globale et équilibrée.

Étant la directrice de la Fondation Malpelo, on a élaboré le plan de gestion des zones protégées de l’île de Malpelo, on a réussi l’identification de l’île comme une "zone spécialement sensible" devant l'Organisation Maritime Internationale (OMI) en 2002 et la déclaration du site comme Patrimoine Naturel de l’Humanité par l'UNESCO en 1996. De plus on a réussi trois grands agrandissements de la zone protégée dont la dernière a été en 2017 (de 9.584 km2 à 27.000 km2). Aussi, en 2008 on a réussi la création d’un fonds de USD 5 000 000 pour financer le plan de gestion du Sanctuaire de Faune et Flore Malpelo. Tout ce travail de nombreuses années a permis à l’écosystème de Malpelo de rester dans d’excellentes conditions pour sa biodiversité.