Dimanche 29 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

IMG_8109.JPG
BISIAUX
BROOKLYN
États-Unis
Autre domaine
A mon sens, notre expérience est
Exceptionnelle, parce que tout d'abord, j'ai obtenu un statut de résident aux USA sans aucune difficulté, en ne participant qu'une seule fois à la "Dv Lottery" et en ayant au final aucune réelle envie de partir.
Exceptionnelle également dans le sens où nous avons pris la décision de partir sans vraiment la prendre. Elle s'est comme qui dirait imposée à nous.
Exceptionnelle, parce que nous sommes partis en couple (grâce au mariage pour tous), mais sans le savoir ou vouloir le comprendre nous n'étions pas du tout sur la même longueur d'ondes quant à ce projet.
Exceptionnelle, parce que c'était ma première expérience à l'étranger. J'ai fait mes études en France, sans cursus à l'étranger et je n'étais pas un grand voyageur.
Exceptionnelle enfin, parce qu'une fois sur place et la machine enclenchée tout est devenu exceptionnel.

En effet, c'est une fois à NYC que nous avons pris conscience de l'enjeu de cette expatriation en réalisant que nous avions quitté une situation confortable de propriétaires à Paris avec deux jobs à responsabilités, une famille proche et un cercle d'amis. Situation que nous avons mis plus de 10 ans à créer.
En arrivant à NYC, il fallait tout refaire, comprendre, réapprendre et ce à tout niveau (logement, banque, quotidien, courses, santé, codes, culture, permis de conduire, ...). La recherche de travail a été particulièrement compliquée, longue et parfois décourageante. L'aspect social a pesé également, nous ne connaissions personne à NY, il a fallu se refaire un cercle d'amis tout en pensant à la famille et aux amis que nous avions laissé.

La première année a été fatigante psychologiquement et physiquement, mais au final, jour après jour nous avons réussi, chacun à notre façon, à nous adapter à la ville et à la culture.
C'est aussi la première fois en 13 ans de vie commune que nous avions une vision différente sur un projet. Il a fallu réapprendre à se parler et à se comprendre pour petit à petit réussir à se retrouver et arriver à un consensus. Personnellement, c'est ce dont je suis le plus fier, avoir réussi à préserver et consolider mon couple qui a pris une nouvelle dynamique.
Vient ensuite l'aspect personnel propre ou j'ai appris énormément de choses sur moi, à relativiser, à prendre le temps de comprendre les choses et les gens, à regarder les choses différemment.
Enfin, professionnellement, je suis également fier d'avoir réussi à me confronter au monde du travail Américain/NY (avec ses propres règles) par moi-même, changer mon point de vue sur des méthodes de travail et la culture d'entreprise.

Je tiens à préciser que bien évidement, chacun a sa définition du mot "exceptionnel". Nous n'avons pas fui un pays en guerre, ou émigré pour des raisons politiques, économiques ou climatiques. En aucun cas, je ne pourrais me comparer à ces situations.