Dimanche 29 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

Photo Lionel Hugo ETOA MOUSSONGO Trophées des Francais de l'Etranger 2020 prix AEFE_0.jpg
ETOA MOUSSONGO
Yaoundé
Cameroun
Ancien(ne) élève des lycées français du monde
Mon expérience est particulière en ce sens que mon retour et mon insertion professionnelle au Cameroun ont été encadrés par l’aide dont j’ai bénéficié de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) après études de ma demande d’accompagnement et avis favorable. Cette aide pas assez-connu du grand public a favorisé ma réintégration qui s’est faite assez rapidement (03 mois) en travaillant pour la France (pays ou j’ai étudié) au Cameroun (mon pays d’origine).

Cela me permet ainsi de conserver un lien avec ce pays qui a fortement contribué et continu de contribuer à faire de moi ce que je suis aujourd’hui sur le plan personnel et professionnel. Mon employeur actuel l’Ambassade de France a ainsi pu bénéficier d’une sorte de subvention à hauteur de 50% de mon salaire mensuel pendant 01 an.
De ce que j’ai également pu observer dans mon entourage (camarade de promotion au lycée Fustel de Coulanges), très peu sont les jeunes camerounais qui après un cursus universitaire en Europe, prenne la décision de rentrer au Cameroun connaissant les difficultés d’insertion professionnelle et les mentalités souvent rétrogrades.
De ceux qui optent pour un retour, rare sont ceux qui trouvent un emploi dans les 03 mois car la moyenne tourne autour d' 01 an pour les plus chanceux (les recrutements dans les entreprises au Cameroun publiques comme privées relèvent souvent du mystère, il est difficile de tomber sur un appel à candidature ou une offre d’emploi) et nombreux sont ceux qui repartent en Europe en raison des difficultés de réadaptation.

Je suis assez-fier de mettre fait une place à tout juste 24 ans (pour le poste en question il m’a également été confié par la suite que j’étais le plus jeune candidat), dans cet environnement au combien délicat ou j’exerce en tant que Responsable Adjoint à Campus France en charge de l’antenne de Yaoundé, car mon rôle est de coordonner et de collaborer avec une équipe de 07 personnes avec comme missions quotidiennes d’accompagner dans leurs démarches les étudiants qui souhaitent poursuivre leur études en France (aide à l’élaboration de projet d’études et dans la procédure de candidature, aide au choix des formations et universités/écoles, aide à la recherche de logement et de financement, aide à la constitution du dossier de demande de visa et sur les démarches à l’arrivée en France), à faire la promotion des études en Françaises, de la France et de la langue française. Je suis amené avec mon équipe à effectuer des actions de promotion des études en France au sein des collèges, lycées, et établissements d’enseignement supérieur du Cameroun.

Cette posture me permet de mettre à profit mon expérience d’Alumni en tant qu’ancien étudiant camerounais de France, pour partager des conseils, recommandations, afin de contribuer à la réussite des ceux qui suivront également la voie des études en France.
Je pense ainsi modestement contribuer à la formation d’une future élite Camerounaise et africaine, ouverte sur le monde avec des profils divers, car ses étudiants sont admis dans les plus grandes écoles (ingénieur & commerce) et universités pour y suivre des formations de qualité en médecine, biologie, informatique, mécanique, économie, droit, finance, science politique, mode, design, architecture…