Dimanche 29 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

ellie 2019.jpg
Wu
London
Royaume-Uni
Ancien(ne) élève des lycées français du monde
Titulaire du Baccalauréat, j’ai été nommée major de promotion avec une moyenne de 19.25 sur 20, la seule en République Tchèque à posséder cette moyenne. J’ai obtenu 20 sur 20 en Histoire-géographie, Tchèque, Anglais, LELE, Chinois et TPE.

Je dirais que mon expérience est exceptionnelle dans le sens que tout ce que j’ai fait, et ce que je fais maintenant, peut être retracé à mes origines et à une fusion de valeurs sino-européennes. D’abord, j’aspire à engager les jeunes en Europe à travers ma contribution au Parlement Européen des Jeunes (PEJ). En effet, à l’âge de 18 ans, je suis la présidente des comités dans le cadre des conférences du PEJ. J’ai présidé le comité des droits de l’homme à Ostrava, en République Tchèque, puis le comité de la sécurité et de la défense à Leipzig, en Allemagne. Mon rôle comportait la modération des débats sur des enjeux politico-sociales contemporains de la société au sein d’un groupe international des jeunes, et la rédaction de la résolution sous la forme d’un cadre juridique qui était ainsi présentée à l’Assemblée Générale du PEJ. Le but du PEJ est la promotion de la démocratie et de la solidarité entre les Etats membres, qui sont pour moi, citoyenne d’un pays appartenant à l’Union Européenne, des valeurs indispensables.

De plus, dans le cadre du Forum International du PEJ au Luxembourg en 2018, j’ai été une des cinq personnes parmi 200 participants qui ont été nominées de prononcer un discours lors de l’événement EYPTalks. J’ai fait un discours sur l’importance de la tolérance et de l’ouverture d’esprit dans le monde interconnecté d’aujourd’hui. J’ai parlé de mon propre parcours dans un milieu multiculturel; de mon expérience avec le racisme et la xénophobie durant mon enfance, mais aussi de l’encouragement que j’ai reçu. Les personnes que j’ai rencontrées, notamment pendant ma période au LFP, m’ont appris que le fait de posséder plusieurs cultures n’était pas un inconvénient, mais en réalité un atout considérable. C’est ainsi que je me suis lancée dans une mission : partager mon parcours, et offrir aux autres une meilleure compréhension de cultures étrangères.

En Seconde, j’ai été très intéressée par la culture coréenne, et donc j’ai appris le coréen toute seule. J’ai commencé à créer des vidéos sur YouTube en coréen concernant ma vie à Prague, mes études au lycée et mes méthodes pour apprendre des langues étrangères. Mes vidéos ont accumulé plus de 500,000 vues et plus de 10,000 abonnés provenant non seulement de la Corée, mais aussi de la France ou des Etats-Unis. A l’âge de 16 ans, j’ai également enseigné l’anglais et le tchèque sur le site Italki, où j’ai offert des cours particuliers de compréhension et d’expression orale. J’ai enseigné approximativement 20 élèves.

Parmi ces activités extra-scolaires, je dirais que la plus fructueuse était la rédaction des articles sur le blog bilingueanglais.com qui compte actuellement au total plus de 70,000 visites par mois. Le but de ce site est de faciliter l’apprentissage de l’anglais pour des francophones, abordant plusieurs thèmes comme la prononciation correcte des mots, les méthodes diverses facilitant l’apprentissage ou les expressions les plus utilisées en anglais. Etant responsable de la recherche des mots-clefs et de principales tendances de lecteurs lors des étapes initiales de la rédaction, et puis de l'écriture elle-même, je me suis également familiarisée avec la publication et le journalisme. De surcroît, j’ai écrit tous les articles en français. Mon travail consistait donc de tirer de mes propres connaissances en anglais, et de transmettre ces connaissances sous la forme d’un article en français, destiné à un public qui a la volonté d’apprendre cette langue étrangère mais qui ne sait pas exactement où commencer.

D’autre part, j’ai aussi commencé à travailler avec des agences de distribution artistique et des clients commerciaux dès la Seconde, provenant souvent de pays différents. J’ai été l’actrice principale ou secondaire dans des publicités télévisées pour des produits ou services de Microsoft, Apple, Airbnb ou XBOX. J’ai apparu dans des films ou séries télévisées comme Carnival Row, Whiskey Cavalier ou The Guardian. J’ai collaboré avec la marque Daniel Wellington sur ma chaîne Youtube deux fois, chargée de promouvoir leur nouveaux produits dans mes vidéos. L’Oréal a conduit un entretien avec moi lors de la promotion de leur produits, qui a été diffusé en direct sur la chaîne tchèque Očko.

Consciente de la popularité des réseaux sociaux en Chine, et de l’intérêt pour des langues étrangères qui accroît avec l’afflux de touristes chinois en Europe, j’ai commencé à publier des vidéos courts en français sur l’application chinoise Douyin. En prenant en compte que Douyin a approximativement 200 millions d’utilisateurs actifs par jour, j’ai été très surprise de voir que la demande pour l’apprentissage du français a certes une forte présence parmi des jeunes, mais il y a peu de ressources qui sont à la fois correctes et faciles à comprendre. Ainsi, les jeunes manquent d’un guide qui leur permettrait de commencer l’apprentissage de façon efficace. J’ai décidé de faire des compilations des expressions courantes ou du vocabulaire quotidien en français : je me filme en prononçant ces mots ou phrases, j’explique leur sens en chinois et j’ajoute aussi des sous-titres lors du montage.

Outre mon objectif de travailler dans un cabinet d’avocats international ou pour une organisation internationale, je possède toujours la volonté de faciliter la communication interculturelle et d’introduire les autres aux cultures qu’ils ne connaissaient pas forcément avant. Au moment présent, mon ambition est donc, à travers mes vidéos sur Douyin, de permettre aux Chinois d’apprendre au moins le vocabulaire essentiel en français, et de faciliter leur prise de connaissance de la culture française petit à petit.