Dimanche 29 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

Photo le 16-01-2020 à 20.59 #2.jpg
Patry
Kinsale, Co-Cork
Irlande
Autre domaine
Le simple fait de faire une thèse me paraît exceptionnel. Je n’aurais jamais pensé être capable de cela avant d’arriver ici; moi qui n’ai jamais eu de facilité intellectuelle, faisant partie des enfants ayant des difficultés à l’école et qui devait travailler deux fois plus dur afin d’acquérir tout tout juste la moyenne à la fin de l’année ou même à faire des stages volontaires non rémunérés pour pouvoir remonter ma moyenne en travaillant sur le terrain en laboratoire et continuer à apprendre; pour les facilités financières aussi car j’ai toujours eu recours au bourses du CROUS, APLs, et petits jobs d’été pour m’aider à financer mes études et ma scolarité à l’université. Mais comme mes parents me l’ont enseigné, j’ai toujours travaillé avec ce que j’avais, en l’occurence avec mon endurance à ne jamais abandonner, étudiant pendant des années dans un logement de 9m2 du CROUS, ma motivation à toujours aller de l’avant et ma mobilité à ne pas hésiter à quitter géographiquement ma ville, ma région ou mon pays pour étudier ou travailler. Originaire de Normandie, j’ai eu un BAC technologique STL (Science technologique de Laboratoire) à Caen , puis j’ai obtenu un BTS Analyses de Biologie Médicale à Tours. Ensuite j’ai eu une Licence Biologie à Clermont-Ferrand puis un Maîtrise en Microbiologie et Génétique à Lille pour finir mon parcours en doctorat de Microbiologie à Cork (Irlande).

Faire une thèse à l’étranger en langue anglaise, en Irlande (Europe), financée par Marie Curie est exceptionnel. Mon projet MarPipe, basé à University College Cork, financer par Horizon 2020 Marie Curie, est très intéressant et en phase avec le réveil environnemental de ma génération. Blue economy, Blue environment, utiliser l’habitat naturel de l’océan pour rechercher des nouveaux composés antibiotiques et se battre contre la résistance aux antibiotiques est très motivant.

De plus, Marie Curie m’offre une valorisation et un prestige à ma formation qui m’enrichissent et me procure la chance de voyager et d’étendre mon réseau et ma recherche à un niveau international, à travers des conférences et workshops internationaux qui sont des grandes valeurs pour moi et qui sont nécessaires aux chercheurs pour partager les grandes avancées scientifiques.

Egalement, grâce a MarPipe j’ai la possibilité d’étendre mes compétences avec des « secondments » au sein du consortium. Ce sont des formations dans l’un des laboratoires du consortium de Marpipe qui nous permet à nouveau d’être en immersion dans un autre laboratoire, un autre pays et une autre culture avec des compétences, connaissances et spécialité différentes. Par exemple, je suis en troisième et dernière année de thèse en Microbiologie (étude des bactéries) à Cork donc je suis basée en Irlande, durant ces 36 mois de thèse, mon projet me permet d’effectuer six- sept mois en mobilité en Europe grâce à ces secondments. Mon premier secondment fut d’une durée de cinq mois à Aberdeen en Ecosse (UK) pour apprendre à développer des compétences en chimie (LC-MS). Mon second secondment à eu lieu à Bruges (Belgique) pour m’apprendre à développer mes compétences en Business, Propriété intellectuelle et en Biosafety. Mon troisième secondment était à Naples (Italie) pour développer mes compétences de microbiologie et chimie avec des test anti-bacterien, anti-biofilm et des fractionnements (SPE).

Grâce à ces secondments et cette formation, j’ai pu apprendre à développer des compétences qui ne sont pas uniquement dans mon parcours de microbiologie (ex: chimie, business, métabolomique, génomique, bioinformatique) que je pourrais utiliser dans ma recherche en microbiologie. Ceci est une chance incroyable et une expérience unique et exceptionnelle à vivre, me donnant un savoir certain pour travailler dans un milieu multi-culturel, multidisciplinaire et dans un environnement multi ethnique qui contribue a mon développement personnel de compréhension mutuelle, de confiance et de tolérance. Je suis devenue un pur produit de l’Europe, pro-Europe et pro partage culturel et enrichissement de la découverte des autres et de la découverte de soi-même.



Je suis fière de plusieurs choses: ma nationalité Française, mon origine normande et mon parcours de vie.

Je suis fière d’être Française et je n’avais vraiment jamais réalisé à quel point j’étais Française avant de partir vivre en Irlande. Bien sur, je savais que j’étais française mais pas plus ni moins que tout le monde. Puis, une fois arrivée a l’étranger, cela m’a sauté aux yeux! Cela est devenu une explication de la majorité de mes raisonnements, comportements, goûts, et autres. Je suis fière de venir d’un pay laïc avec la meilleure gastronomie au monde.

Ma fierté d’être normande, c’est aussi quelque chose que j’ai compris après être partie; originaire de Caen, l’Irlande n’est pas si différente de la normandie, il semblerait que nos deux cultures se rejoignent énormément a travers ce passé historique viking. Mon alimentation est basée sur la crème fraiche fermière et fromages normands et aussi bizarre que cela puisse paraître, cette crème et ces fromages me manquent beaucoup. Bien que j’ai tout de même de la chance: l’Irlande possède très une bonne culture fromagère et de nombreux fromages irlandais qui sont très bons, comme le fameux Mulleen.

Je suis fière de mon parcours: je suis partie de la petite fille rêveuse et naïve, fille de secrétaire et de commerçant, petite fille d’agriculteurs et de commerçants, qui n’aimait pas l’école et voulait seulement devenir mère au foyer le jour comme ma grand mère et aussi devenir sorcière aux pouvoirs magiques la nuit comme dans mes séries préférées qui ont bercé mon enfance : Charmed et Buffy contre les vampires.

Finalement, le destin en a décidé autrement : je suis en doctorat scientifique, thèse de Microbiologie. Malgré tout, j’aime à penser que je reste la même, toujours aussi rêveuse, juste différemment: au lieu de rêver de potions magiques, je rêve de potions de laboratoire.