Dimanche 29 novembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

Stex 2018.jpg
Bernard née Campan
OUAGADOUGOU
Burkina Faso
Culture/Art de vivre, Education, Ancien(ne) élève des lycées français du monde, Autre domaine
Il y a deux aspects dont je suis particulièrement fière aujourd’hui.

D’abord, en tant qu’enseignante dans les lycées français, je suis fière de véhiculer à mes élèves les valeurs d’excellence, de solidarité et de partage qui m’ont été transmises lorsque j’étais moi-même élève de ce réseau. Chaque jour, je mesure la chance dans ma pratique pédagogique de savoir d’où viennent mes élèves, à quelle vie ils appartiennent, de quoi leur quotidien est fait. J’ai la sensation d’œuvrer pour poursuivre un chemin cohérent. Je leur donne ce qui m’a été confié.

Ensuite, en tant que romancière, je nourris mes romans de cette vie extraordinaire, hors du commun, en cherchant à évaluer ses limites mais aussi à mettre en lumière les atouts qu’elle confère à ceux qui ont eu l’honneur d’en bénéficier. Je m’inspire également des parcours de personnes atypiques croisées sur ma route : proviseur, élèves, collègues, amis, personnels des ambassades, acteurs français de tous les services. Je tâche de porter leur voix, de m’approprier leurs souffrances, de célébrer leurs réussites, de comprendre ce qui les a poussés à choisir cette voie-là : celles des Français hors du territoire.

Enfin, je suis fière que mes récits soient empreints des pays que j’ai découverts, des populations que j’ai eu le plaisir de fréquenter, de leurs rites, de leurs mœurs. On me dit souvent que mon style d’écriture, ma langue française est métissée des différents français parlés de part le monde. Je suis fière de représenter les richesses de la francophonie dans mes écrits et de partager différents modes de vie de ces pays hôtes.

Ainsi, ma pratique enseignante autant que mes romans promeuvent cette expérience de Français du monde.