Mercredi 26 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Candidat

Picture 131.jpg
eric stocker, maitre laqueur, doreur
siem reap
Cambodge
Entrepreneur, Autre domaine
Je pense avoir eu la chance d’être choisi par l’Union Européenne pour participer en tant qu’expert en laque à la renaissance de ce métier, dans ce pays qui a perdu beaucoup de ses savoir-faire.
Reprendre toute la filière, chercher les arbres a laque, reformer les saigneurs récoltants puis construire les premiers ateliers pour former les jeunes artisans a été pour moi une incroyable expérience. Ce dont je suis le plus fier est de constater qu’après toutes ces années, ces artisans sont devenus de petits maitres et enseignent aux plus jeunes dans mon atelier, qu’ils ont la maitrise des techniques et qu’ils sont heureux d en apprendre de nouvelles en permanence, le but que je m’étais fixé a été atteint et continuera après moi.
L’autre expérience que je m’étais fixée dès 2004 était de former ces jeunes malentendants, en 2008, 85 d’entre eux étaient en ateliers quand j ai quitte les Artisans d Angkor .
Actuellement la moitie des artisans de notre atelier sont malentendants et me font un travail formidable. J ai eu la chance de pouvoir présenter le travail de nos artisans a la Résidence de France de Singapour en partenariat avec l’ONG Krousar Thmey qui s occupe entre autres de l’éducation de jeunes malentendants et non voyants et de faire des conférences pour parler de notre métier et des jeunes hommes et femmes qui le composent.
Je suis fier également d’avoir réussi à encourager et convaincre un certain nombre d’entreprises de Siem Reap et de Phnom Penh à tenter l’expérience d’embaucher ces jeunes malentendants et qui en sont très heureux.
De ces vingt dernières années, je dirais que d une part toute la filière laque qui était un vrai patrimoine est revenu au plus haut niveau, ces jeunes sont la relève assurée et d autre part je suis heureux que ces artisans, grâce à cette renaissance aient pu se construire aussi une famille, bâtir leurs maisons et avoir un beau métier .
Depuis 2014, l’atelier de laque a été reconnu par les grands maitres laqueurs de 10 pays d Asie, depuis 4 ans je suis invité dans ces pays pour représenter le Cambodge et la France, parler des connaissances de nos artisans et présenter nos activités de l’atelier et cette année nous avons le privilège de recevoir 120 maitres laqueurs pour participer aux échanges de connaissances, des ateliers de démonstrations et des conférences sur la situation de la laque, de l’enseignement de ce métier de chaque pays. Chacun de ces pays laqueurs sont unis pour donner aux jeunes la connaissance sur ce métier et l’enseigner pour qu’il perdure.