Mardi 22 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Candidat

PHOTO-CARLONI.JPG
Olivier CARLONI, Chercheur (Intelligence Artificielle)
Hangzhou
Chine
Innovation
En Asie, les maladies longues comme l'hypertension ou le diabète sont en forte augmentation, notamment à cause de la pollution. De plus, le manque de médecins et de personnel hospitalier prive les malades des soins indispensables. J’ai pu constater moi-même les niveaux ingérables d’affluence durant mes visites dans les hôpitaux de la région du Zhejiang en Chine : des médecins m’ont révélé devoir traiter jusqu’à quinze patients par heure. Ce problème de santé prend chaque année une ampleur plus globale car il est aussi lié au dérèglement climatique : la pollution créée par des régions riches peut impacter des régions pauvres médicalement moins nanties et les variations extrêmes de température dans ces régions ont un impact direct sur la santé, notamment en ce qui concerne les maladies cardio-vasculaires.

Je travaille à Hangzhou (en Chine) dans l'entreprise Cognitive Technology ( www.myaidoctor.com ) en tant que directeur de recherche en Intelligence Artificielle. Avec ma compagne Hana, nous essayons de monter un projet transfrontalier entre l’Europe et l’Asie dans les domaines de l'informatique, la santé et l'écologie. Nous avons commencé avec la France, la Chine et l'Indonésie et le projet a déjà obtenu deux distinctions : le trophée des 1000 Talents et le titre de Qianjiang de Hangzhou pour l'amitié entre les peuples ainsi qu'une généreuse couverture dans les médias chinois.

Ce projet consiste à créer des outils informatiques pour apporter des conseils individuels en matière d’écologie et de santé. Le problème est abordé sous deux angles différents :
• d'une part : soigner les effets sur le court terme (les maladies longues) en délégant le suivi du patient à une Intelligence Artificielle afin de libérer les médecins qui peuvent ainsi se concentrer sur les cas plus graves
• et d'autre part : réduire les causes sur le long terme (la pollution domestique) en améliorant les comportements individuels avec une application smartphone qui fournit des conseils en écologie.

Avec l'entreprise Cognitive Technology, nous développons un service de suivi de traitement qui est utilisé par des millions de patients. Le système permet d’alléger le travail du médecin en prenant en charge à distance le suivi du patient. Lorsque le patient vient consulter le médecin à l'hôpital, le système est configuré pour le rappeler par téléphone sur une base hebdomadaire ou mensuelle. Le système interroge alors le patient pour vérifier ses données biométriques (sa tension par exemple) et le suivi de son traitement (prise des médicaments, éventuels effets secondaires) puis rédige un rapport au médecin.

Je m’emploie à promouvoir un usage transparent et responsable de l’Intelligence Artificielle (explicabilité des raisonnements : ce qui est préconisé dans le rapport Villani) et des données patient (chiffrement, anonymisation et accès réservé au patient). Grâce à l’Intelligence Artificielle, le système sera bientôt muni de capacités de diagnostic et suggestions de traitement automatiques pour assister le médecin dans son travail et le patient durant son traitement. Dans ce but, nous envisageons prochainement d'établir des collaborations de recherche scientifique avec des universités françaises dans les domaines de l'Intelligence Artificielle et de la santé.

Mais prendre soin de sa santé n’est utile à long terme qu’en en faisant autant avec son environnement. Il est possible de réduire les risques de développer ces maladies en faisant diminuer une des causes : la pollution. En modifiant les comportements à l’échelle de l’individu, certaines études suggèrent qu’à l’échelle de la planète nous pouvons réduire d’un tiers notre empreinte carbone et recycler 75% des déchets. C’est dans cette optique, que nous avons développé avec Hana ma compagne, une application smartphone nommée « Eco-Hero » ( https://ecoheroapp.wordpress.com ) qui délivre en 4 langues (anglais, chinois, français et indonésien) des conseils en recyclage et écologie pour une vie zéro-déchet. Vous pouvez y apprendre comment concevoir vous-même votre dentifrice, les astuces de l'éco-jardinage, des recettes sans déchet ainsi que des conseils pour manger sain et se protéger de la pollution, ce qui à terme diminue les risques de maladie. L'application commence a suscité l’intérêt ce qui est bon signe ; surtout en Asie où le besoin de réduire les déchets devient crucial.

La santé et l'environnement sont les deux faces d'une même pièce que les peuples du monde se partagent. C’est pourquoi un tel projet mériterait d’acquérir une dimension internationale. Bien qu’il bénéficie d’une certaine notoriété à Hangzhou et que des collaborations avec la recherche française vont démarrer prochainement, le projet aurait besoin de gagner en visibilité en Europe pour mieux l’intégrer à cette alliance vertueuse que les peuples du monde essaient d’établir avec la nature. Merci de votre soutien.