Lundi 27 janvier 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Candidat

Francis Cinget (Asie) v0.jpg
Francis CINGET, Président fondateur Synphatec
Osaka
Japon
Innovation, Entrepreneur, Autre domaine
EN QUOI VOTRE EXPERIENCE EST-ELLE EXCEPTIONNELLE? DE QUOI ETES-VOUS LE PLUS FIER?

A ma connaissance, je suis le seul Français à être parti d'un baccalauréat de technicien chimiste pour finalement devenir le premier chercheur scientifique étranger entrepreneur à résider au Japon pendant plus d'un quart de siècle. Depuis plus de 40 ans, cet apprentissage scientifique permanent continue et s'est également enrichi d'un apprentissage de la culture japonaise ainsi que d'un apprentissage du monde des affaires.

Avant de partir à l'étranger, j'ai été le premier chercheur scientifique au monde à avoir mesuré les interactions intramoléculaires spin-spin à longues distances entre un noyau et un électron afin de pouvoir vérifier expérimentalement ce que prédisait cette partie encore inexplorée de la théorie de la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN).

Peu de temps après mon arrivée à Osaka, j'ai été le premier chercheur scientifique à lancer l'utilisation des fragments dans la recherche pharmaceutique au Japon, et par conséquent l'un des premiers dans le monde.

Ensuite, j'ai été le premier chercheur scientifique étranger à créer une entreprise unique facilitant la formation de synergies innovantes entre les sciences, les affaires et les cultures. Cela nous a permis de remporter face aux compétiteurs japonais et étrangers la première offre publique en Drug Discovery du Ministère de la Santé japonais (project confidentiel dans le domaine cérébral et cardio-vasculaire).

En plus de notre expertise et savoir-faire dans les nouvelles approches basées sur l'utilisation des fragments pour la recherche pharmaceutique, nous rassemblons un nombre croissant d'acteurs scientifiques venant de différentes disciplines, ce qui nous permet de construire un portefeuille unique d'expertise, de savoir-faire et de technologies complémentaires pour diversifier notre offre.

Par ailleurs, le Japon étant le pays développé le plus fermé, nous conseillons et aidons les jeunes entreprises scientifiques étrangères à venir se développer au Japon. Un exemple récent est le résultat de nos efforts et notre contribution unique à la formation d'une nouvelle joint-venture entre la France et le Japon (project confidentiel dans le domaine des cosmétiques).

Suite à une multitude d'expériences riches et variées, j'ai ainsi créé la première chimiothèque de fragments 3D paramagnétiques unique au monde et une méthode adéquate (UF-FBT3D) pour sa bonne utilisation afin d'accélérer le design, la découverte et le développement de nouveaux médicaments. Cela doit permettre de contribuer à l'émersion de la médecine personnalisée par la mise au point de théranostiques (thérapeutiques et diagnostiques), et ainsi faciliter le combat mondial contre les maladies et améliorer le bien-être de tous.

Notre participation à des conférences et expositions professionnelles diverses dans le monde nous permet aussi de faire grandir notre réseau global de pionniers et d'experts scientifiques et de soutenir l'ouverture réelle du Japon traditionnel vers l'étranger.