Dimanche 26 janvier 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Candidat

Photo.jpg
Benjamin CARRICHON, Chef de Projet, Musée Apopo
Siem Reap
Cambodge
Social et Humanitaire, Culture/Art de vivre, Autre domaine
EN QUOI VOTRE EXPERIENCE EST-ELLE EXCEPTIONNELLE? DE QUOI ETES-VOUS LE PLUS FIER?

Le musée est ouvert officiellement depuis janvier 2018, nous avons reçu plus de 10.000 visiteurs qui ont été sensibilisés sur le problème des mines, qui reste un problème majeur dans les zones reculées du Cambodge. Le musée d’APOPO est maintenant la première activité à visiter après les temples d’Angkor selon Trip Advsior. Les visiteurs sont impressionnés par la performance de nos rats et de nos équipes. Je suis très fier de pouvoir partager notre travail et informer les visiteurs sur ce problème.

Notre travail permet à des milliers de personnes d’accéder à leurs terres et de pouvoir les utiliser pour l’agriculture. En 2018 nous avons nettoyé 8 terrains, ce qui correspond à 789 344m2, nous avons détruits 74 mines anti personnel et 78 engins explosifs. Plus de 8000 personnes ont bénéficié de notre travail.

APOPO emploie maintenant une centaine de personnes, nous offrons des perspectives de carrière, nous offrons des cours d’anglais également à nos équipes. Nous souhaitons créer un réel impact sur le Cambodge à différentes échelles. Le musée d’APOPO est sans plastique, nous participons à des événements pour promouvoir la protection de l’environnement. Nous travaillons également avec un photographe cambodgien du festival d’Angkor sur une exposition photos, le but étant de promouvoir les talents locaux tout en sensibilisant le public sur le sujet. Notre technologie est unique et l'Asie nous a permis de grandir et de nous faire d'avantage connaitre.