Lundi 20 mai 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tour d'Italie: la 6e étape pour Masnada, le rose pour Conti

Par AFP | Publié le 16/05/2019 à 17:35 | Mis à jour le 16/05/2019 à 20:50

Les Italiens se sont partagé les honneurs, jeudi dans le Giro, avec la 6e étape pour Fausto Masnada et le maillot rose pour Valerio Conti.

Masnada (Androni) et Conti (UAE Emirates) sont arrivés ensemble, dans cet ordre, à San Giovanni Rotondo, terme de cette longue étape de 238 kilomètres, la plus méridionale de l'épreuve.

Masnada et Conti ont distancé à l'entrée des 30 derniers kilomètres leurs onze compagnons d'une échappée lancée de loin.

L'Espagnol José Joaquin Rojas a pris la troisième place de l'étape en tête d'un trio de poursuivants, à une poignée de secondes.

Primoz Roglic, qui portait le maillot rose, a chuté en début d'étape avec d'autres coureurs (Majka et Zakarin notamment). Le Slovène, cuissard déchiré sur la fesse droite, a repris sa place dans le peloton quelques minutes plus tard.

Son équipe Jumbo a contrôlé l'échappée à distance, le plus souvent à cinq minutes, avant de lâcher la bride dans la seule vraie montée du jour, pour terminer à plus de sept minutes.

afp

Conti, 26 ans, a revêtu le premier maillot rose de sa carrière. Le Romain, professionnel depuis 2014, court pour la quatrième fois le Giro, qu'il a terminé à la 24e place l'an passé.

Au classement général, le vainqueur d'une étape de la Vuelta 2016 compte désormais plus de 5 minutes d'avance sur les favoris de la course.

Masnada, 25 ans, connaît pour sa part un printemps euphorique. Très en vue au Tour de Sicile début avril, il a gagné ensuite deux étapes du Tour des Alpes avant d'apporter à l'équipe Androni, la formation de Gianni Savio, son premier succès depuis 2012 dans le Giro.

Vendredi, le Tour d'Italie entame sa remontée vers le nord dans la 7e étape menant sur 185 kilomètres de Vasto, sur les bords de l'Adriatique, à L'Aquila.

La route grimpe pour rejoindre les hauteurs des Abruzzes, dans une région encore marquée par le tremblement de terre de 2009 qui causa 309 décès. Le final, accidenté, se termine par un dernier kilomètre pentu (7 %) en cœur de ville.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Politique

Wellington Appercu
POLITIQUE

Retour sur l'Appel de Christchurch lancé par E. Macron et J. Arden

Mercredi 15 mai 2019, le Président Emmanuel Macron et la Première ministre Jacinda Ardern ont lancé l’Appel de Christchurch à agir contre le terrorisme et l’extrémisme violent en ligne.