Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DÉCLARATION DE REVENUS – Échéance le 31 mars 2016

Par Lepetitjournal Toronto | Publié le 30/03/2016 à 20:50 | Mis à jour le 31/03/2016 à 07:33

 

Si vous n'avez pas encore déclaré vos impôts de 2015, il faut vous dépêcher : au Canada, l'année fiscale se clôt le 31 mars. Sur formulaire ou via Internet, les retardataires auront jusqu'au 30 avril, en cas d'oubli !

Remplir sa fiche d'imposition, c'est toujours un vrai casse-tête ! Et comme si cela ne suffisait pas, au Canada, il faut aussi calculer et payer son impôt provincial ou territorial, en plus de son impôt fédéral?

Pour l'Ontario, il faudra se procurer le formulaire ON428.

Il est aussi possible de remplir directement sa déclaration en ligne avec l'ARC (Agence du revenu du Canada) via le logiciel homologué Impônet. Il rentre la quasi-totalité des informations automatiquement, grâce au formulaire T4. Et si vous vous inscrivez au dépôt direct, Impônet promet un remboursement bancaire sous huit jours ouvrables.

Des aides sur Internet

Des sites comme Turbotax ou Simpletax peuvent vous aider à comprendre ce charabia administratif, sans frais.

En français, le site H&R Block propose de vous aider à remplir vos revenus, mais seule la première déclaration est gratuite.

Encore un mois pour les retardataires

Pas d'inquiétude si votre déclaration vous est complètement sortie de la tête ! Il est possible de remplir ses papiers jusqu'au 30 avril 2016.

Mais l'ARC tient tout de même à préciser que "votre crédit pour la TPS/TVH (y compris les crédits provinciaux connexes), vos versements de la prestation fiscale canadienne pour enfants (y compris certains versements provinciaux ou territoriaux connexes) et vos versements de la Sécurité de la vieillesse pourraient être retardés".

Kim Chaze (www.lepetitjournal.com/toronto) mercredi 30 mars 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Jean-Christophe Lamy, pilote de sa vie

Malgré sa myopie, Jean-Christophe Lamy n’a jamais renoncé à son rêve d’enfant : devenir pilote de ligne. Épris de liberté, il a de son propre aveu eu un parcours atypique, franchissant un à un tous...

Sur le même sujet