Lundi 25 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cinéma français au Toronto International Film Festival

Par Loanne Jeunet | Publié le 04/09/2018 à 16:43 | Mis à jour le 05/09/2018 à 10:47
cinema francais toronto film festival

Pour sa 43ème édition qui se tiendra du 6 au 16 septembre 2018, le Toronto International Film Festival réunit une fois de plus une sélection de films triés sur le volet ; le cinéma tricolore tire encore son épingle de jeu, avec un large panel d’oeuvres diverses et variées. 

Cette année, la France prouve à nouveau son influence sur la scène du cinéma international : au programme du Toronto International Film Festival (TIFF) en septembre prochain, 28 films francophones soigneusement sélectionnés, dont 18 longs comptant une série, et 10 court-métrages.  

Au TIFF, des réalisateurs habitués

Parmi une brochette de réalisateurs pointus, on retrouvera des habitués du festival, tels qu’Olivier Assayas avec sa comédie dramatique « Non-Fiction » (Doubles vies) portée par Juliette Binoche et Guillaume Canet, Jacques Audiard et son western franco-américain « The Sisters brothers », Mia Hansen-Love qui présentera son drame « Maya », la comédie romantique de Louis Garrel, A faithful man, dans laquelle il apparaît aux côtés de sa femme Laëtitia Costa et la jeune Lily-Rose Depp, « Climax » le thriller épouvante de Gaspar Noé etc… 

Lors de cette édition, le TIFF accueillera également de nouveaux cinéastes : Tom Volf promouvra son documentaire sur la plus grande chanteuse d’opéra du monde « Maria by Callas », tandis que le duo Caroline Poggi et Jonathan Vinel mettront la femme à l’honneur avec leur drame féministe « Jessica Forever ». 

Court-métrages : la France en puissance 

Dans la sélection Court Métrage du festival, on retiendra que 5 oeuvres sur 7 sont françaises : « Bavure », par Donato Sansone, qui dresse une image métaphorique de l’évolution humaine en 4 minutes, « La Chute » de Boris Labbé, « Guaxuma » l’oeuvre de Nara Normande, la colonisation en Afrique traitée par Marc James dans « Ce magnifique gâteau », vue sous différents angles et enfin, « Un jour de mariage » par Elias Belkeddar. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Toronto

Montreal Appercu

Expatriation au Canada, gare aux arnaques !

Le Canada cherche à attirer des travailleurs du monde entier. De quoi aiguiser les appétits de sites peu scrupuleux qui proposent une aide aux démarches administratives contre de fortes sommes...

Expat Mag

Athènes Appercu
LITTERATURE

Raphaël Jérusalmy sauve Mozart

De passage à Athènes, Raphaël Jérusalmy a présenté son roman Sauver Mozart. L'occasion pour le Petit Journal d'écouter cet ancien agent des services secrets israéliens, aujourd'hui libraire à Tel-Aviv

Sur le même sujet