Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FASHION ART TORONTO – Des défilés plus surprenants les uns que les autres

Par Lepetitjournal Toronto | Publié le 14/04/2016 à 13:07 | Mis à jour le 14/04/2016 à 19:28

Le Fashion Art Toronto revient cette semaine pour une onzième édition électrique. Pendant cinq jours, une quarantaine de défilés vont se succéder sous le thème de "dress code".

Tailles mannequin ou voluptueuses, hyper glamour ou androgynes… Les genres se confondent et s'affrontent à la Fashion Art Toronto depuis mardi soir.

Le premier jour, sous le thème "un dress", les créateurs ont réinterrogé la liberté et les contraintes du corps via la sexualité, la fantaisie et le jeu.

Wallace Playford a ouvert la marche avec un style plutôt kawaï : petits chaperons multicolores, robes courtes et kimonos. Rien à voir avec la collection d'Elizabeth Elwood, ultra classieuse, fluide et près du corps. Sans compter le trash de House of Etiquette, connue pour ses créations en latex hyper sexy.

Le lendemain, un sujet très actuel a pris place sur le catwalk : le genre. En bouleversant les stéréotypes socio-culturels, L'Uomo Strano fait porter bas-résilles et talons aiguilles à sept hommes quand M-Line ne leur donne que cache-sexe et plumes pour se vêtir.

Mais le défilé qui a le plus enthousiasmé l'assemblée est sans nul doute celui d'Evan Biddell : éclairs sur tous les visages, justaucorps et paillettes... Un magnifique hommage à David Bowie !

Crédit photos : Jonathan Hooper

Fashion Art Toronto

Jusqu'au samedi 16 avril 2016, de 17h30 à minuit. Défilés à partir de 19h.

Daniels Spectrum, 585 Dundas St E, Toronto.

Entrée adulte 40$, étudiant 15$.

Plus d'informations.

Kim Chaze (www.lepetitjournal.com/toronto) jeudi 14 avril 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Jean-Christophe Lamy, pilote de sa vie

Malgré sa myopie, Jean-Christophe Lamy n’a jamais renoncé à son rêve d’enfant : devenir pilote de ligne. Épris de liberté, il a de son propre aveu eu un parcours atypique, franchissant un à un tous...

Sur le même sujet