Mercredi 2 décembre 2020

Le LFI Tokyo recherche des accompagnateurs de bus

Par Julien Loock | Publié le 12/09/2018 à 02:39 | Mis à jour le 12/09/2018 à 02:50
lycée-tokyo-bus

Pour cette nouvelle rentrée 2018, le Lycée français international de Tokyo (LFI Tokyo) est toujours à la recherche d'accompagnateurs de bus. Une belle opportunité pour les personnes en possession d'un PVT qui souhaiteraient travailler dans un environnement francophone. Découvrez, ci-dessous, l'offre détaillée transmise par le LFI Tokyo.

"Le lycée français international de Tokyo cherche toujours des accompagnateurs de bus pour les maternelles et le primaire pour l'année scolaire 2018 - 2019. Vous serez en charge de l'accompagnement des enfants matin et/ou après-midi sur une ligne de bus précise. (Le matin de 07h30~50 à 08h30, l’après-midi de 15h à 16h30~50).

Aucune expérience et aucun diplôme précis ne sont requis pour ce travail. Vous devez simplement être majeur et être en possession d'un visa valide vous permettant de travailler entre 5 et 10 heures par semaine. Des notions de japonais sont également souhaitables.

La rémunération est de 2000 yens par trajet, plus une prime journalière de 800 yens au titre des transports en commun. En outre, vous devez vous engager pour un minimum de 3 mois et ne travaillerez pas durant les vacances scolaires.

Si vous êtes intéressé(e) par cet emploi, veuillez contacter et transmettre votre CV avec photo à Monsieur Sylvain LAMOTHE, Coordinateur des transports au LFI Tokyo à l'adresse e-mail suivante : slamothe@lfitokyo.org."

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

A ne pas rater : la TVA 100% remboursée sur vos prochains achats !

On a tous vu nos projets de voyage quelque peu bousculés cette année, et beaucoup d’entre vous, qui aviez prévu de revenir en France cet été, ont dû annuler leurs vacances… C’est pas de chance ! La...

Communauté

BUSINESS

Entrepreneurs français à l’étranger : un peu d’espoir ?

Les entrepreneurs français à l’étranger sont sans conteste les grands oubliés de cette crise sanitaire. Un oubli que tentent de combler certains parlementaires, dont la sénatrice Jacky Deromedi

Vivre à Tokyo

INTERVIEW

Philippe Lan (Cindex) - « La mobilité doit être une collaboration »

Le Cindex est une association interprofessionnelle qui réfléchit et met en place avec ses membres les stratégies et politiques de mobilité internationale.

Expat Mag

Nathalie Ribette - "L'impact du virus a été énorme sur Sing'theatre"

Lauréate du Trophée Culture/Art de vivre des Trophées des Français de l’étranger 2020 organisés par le petitjournal.com, Nathalie Ribette s’efforce de maintenir ses activités malgré le contexte actuel