Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

3 QUESTIONS - Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 24/09/2015 à 19:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 17:01

 

Sénatrice des Français établis hors de France, Hélène Conway-Mouret était de passage au Japon pour s'exprimer sur le thème de la mobilité à partir du récent rapport dans lequel elle présente "50 propositions pour simplifier le retour des Français de l'étranger". Elle a bien voulu répondre à nos questions

- Selon vous, comment mieux faire connaître la réalité des Français de l'étranger aux Français restés en métropole?
Je crois que la présentation du rapport au Premier ministre a été une première étape car, pour la première fois, les médias se sont vraiment intéressés au sujet. Nous avons eu une couverture exceptionnelle avec plus d'une trentaine d'articles de presse écrits, et des interviews. C'est un rapport qui a également intéressé au-delà des frontières, montrant que la mobilité est l'affaire de tous.

J'entends bien marquer encore le coup avec un colloque organisé le 5 octobre au sénat sur une journée complète. Ce sera pour moi l'occasion de présenter cette communauté française qui est méconnue en France, et d'affirmer que les Français de l'étranger sont un atout pour la France. Il faut donner une vision positive de leur action que ce soit au niveau économique, mais aussi à travers la mobilité des jeunes qui deviendront peut-être un jour des futurs décideurs et travaillerons ensemble à des postes de responsabilité.

Il est important de tenir un discours de réalité par rapport à celui qui, aujourd'hui, est soutenu par des clichés et entretenu dans une ambiance de pessimisme collectif, où on laisse entendre que la France est un pays invivable et que les Français doivent fuir.

Lorsque l'on parle aux Français de l'étranger, on se rend compte qu'ils ne sont pas partis parce qu'ils détestaient leur pays, mais parce qu'il y avait des opportunités ailleurs, que ce soit professionnelles ou d'études. Et, au final, on ne fait que se concentrer sur une toute petite minorité qui recherche une fiscalité plus avantageuse à l'étranger.

- Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les Français souhaitant rentrer en France ?
Cela commence avec l'obtention d'une adresse fixe en France pour pouvoir se loger. De cela se découle tous les blocages qui viennent après : on ne peut pas scolariser les enfants, car le proviseur ou directeur d'école demande à ce qu'ils soient domiciliés dans le périmètre de la carte scolaire, on ne peut pas réactiver ses droits, etc. Il y a beaucoup d'éléments, d'ordre pratique, qui compliquent suffisamment la vie des gens pour que certains ne puissent pas se réintégrer ou soient forcés de repartir parce que leur réinsertion est trop difficile. Il faut éviter cela à tout prix, car ils sont Français, donc s'ils veulent être en France, il faut faciliter ce retour. C'est vraiment le but de ce rapport.

- Quelles sont les principales réformes à mettre en place ?
La première est de permettre aux Français de bien s'informer, préparer leur retour. Cela va être réalisé par la mise en place d'une plateforme numérique qui permettra, par le biais d'internet, d'avoir accès à des informations, mais aussi par la délivrance, par les consulats, d'un guide sur le retour à tout Français qui déclarera qu'il rentre en France.Cela permettra aussi de désinscrire les personnes inscrites des listes consulaires. Aujourd'hui, certaines ne signalent pas qu'elles sont parties, et se retrouvent dans l'impossibilité de voter une fois de retour en France, un problème que nous avions observé en 2012.

Globalement, il faut intégrer un volet international à toutes les administrations. Il faut que les agents qui y travaillent soient capables de connaître les textes, les circulaires qui existent déjà, mais sont souvent méconnus, car très peu utilisés, au guichet.
(http://www.lepetitjournal.com/tokyo) vendredi 25 septembre 2015

Lire aussi note article:
RETOUR EN FRANCE ? Les propositions du rapport d'Hélène Conway Mouret

Accès au rapport complet:
http://www.senat.fr/

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Communauté française au Japon : le Grand Café Accueil 2018 de l'AFJ

Chaque année, dans le cadre de sa mission Japon Accueil, l'Association des Français et francophones du Japon organise son Grand Café Accueil de la Rentrée, le jeudi 20 septembre 2018 à partir de...

Que faire à Tokyo ?

MUSIQUE

L'artiste française Gaelle Buswel à la conquête du Japon

Gaelle Buswel est une guitariste et une auteur, compositrice et interprète française qui parcourt les routes de son univers musical depuis son plus jeune âge. Avec trois albums à son actif et de

Sur le même sujet