TEST: 2293

CULTURE – Toujours malade, Seiji Ozawa suspend ses concerts pendant un an

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 07/03/2012 à 21:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

En raison de son état de santé toujours fragile, l'illustre chef d'orchestre Seiji Ozawa a annoncé l'annulation de quatre concerts et Japon, et la suspension de ses activités musicales jusqu'en février 2013. A 76 ans, le maestro reconnu internationalement possède un répertoire impressionnant allant à la musique baroque aux créations contemporaines

Seiji Ozawa a annoncé mercredi la suspension de ses activités jusqu'en février 2013 (Photo DR)

L'illustre chef d'orchestre japonais Seiji Ozawa a annulé quatre concerts au Japon et décidé de suspendre ses activités musicales en public pendant un an pour prendre soin de sa santé malmenée depuis plusieurs années par un cancer de l'oesophage, a indiqué mercredi son bureau.

Une santé fragile depuis plusieurs années
Le maestro de 76 ans, qui a subi une intervention chirurgicale et est sous traitement permanent, avait prévu de participer à quatre concerts au Japon à partir du 17 mars. Mais malheureusement, son état ne s'est pas suffisamment amélioré pour lui permettre d'honorer les musiciens et le public de sa présence et il a décidé de renoncer à ces représentations, selon un communiqué. Sur les conseils de ses médecins, M. Ozawa devrait ne plus officier avant février 2013 au moins, afin de tenter de se rétablir. L'ex-assistant de Herbert von Karajan et Leonard Bernstein a depuis plusieurs années des ennuis de santé. Il avait prévenu en janvier 2010 qu'il devait subir un traitement contre un cancer de l'oesophage, apparemment détecté de façon précoce.
Seiji Ozawa annonçait par la même occasion un premier arrêt pendant six mois de toute activité musicale. Il fait un premier retour en juillet, mais devra par la suite annuler plusieurs évènements à cause d'autres problèmes de santé. Mi-janvier 2011, il subit une opération pour soigner une hernie discale. Il annonce à nouveau en mars son retrait de la scène jusqu'au début 2012 en raison de la catastrophe qui a frappé le Japon, et révèle également souffrir d'une infection pulmonaire. "Je vais revenir, c'est sûr", avait-il alors confié au journal Österreich.

Une vie et un programme éclectique
Seiji Ozawa est né le 1er septembre 1935 à Shenyang, à l'époque ville située dans le Mandchoukouo, Etat lige de Mandchourie sous tutelle de l'Empire du Japon. Lors du retour de sa famille en Japon en 1944, il étudie le piano avec Noboru Toyomasu, en particulier les ?uvres de Jean-Sebastien Bach. Il obtiendra son diplôme à la Seijo Junior High School en 1950, mais une entorse au doigt lors d'un match de rugby lui fera arrêter le piano. Son professeur à l'école de musique de Tokyo, Hideo Saito, le pousse alors à se tourner vers la direction orchestrale, après quoi il partira en Europe où il remportera le premier prix du Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon en 1959.
Cette distinction lui permet d'être remarqué par Charles Munch, qui lui propose de diriger l'Orchestre symphonique de Boston, dont il deviendra le directeur musical de 1973 à 2002. Il a également été directeur du Festival de Ravinia (1964-68), de l'Orchestre symphonique de Toronto (1965-69) et de l'Orchestre symphonique de San Francisco (1970-76). Il ?uvre beaucoup pour l'éducation musicale des jeunes artistes et a créé notamment l'International Music Academy of Switzerland, académie à but non lucratif. Seiji Ozawa possède également des relations privilégiées avec la France, puisqu'il a dirigé plusieurs productions à l'Opéra de Paris, notamment Tannhäuser dans la production de Robert Carsen en 2007. En 1998, il a été nommé Officier de la Légion d'Honneur. En octobre 2001, il est devenu un membre de l'Académie des Beaux Arts et de l'Institut de France. Depuis 2004, il est Docteur Honoris Causa de l'Université de la Sorbonne.
Q.W (http://www.lepetitjournal.com/tokyo.html avec AFP) jeudi 8 mars 2012


Extrait d'un documentaire consacré à Seiji Ozawa

CULTURE ? Gravement malade, Seiji Ozawa suspend ses concerts pendant un an

En raison de son état de santé toujours fragile, l'illustre chef d'orchestre Seiji Ozawa a annoncé l'annulation de quatre concerts et Japon, et la suspension de ses activités musicales jusqu'en février 2013. A 76 ans, le maestro reconnu internationalement possède un répertoire impressionnant allant à la musique baroque aux créations contemporaines

L'illustre chef d'orchestre japonais Seiji Ozawa a annulé quatre concerts au
Japon et décidé de suspendre ses activités musicales en public pendant un an pour prendre soin de sa santé malmenée depuis plusieurs années par un cancer de l'oesophage, a indiqué mercredi son bureau.

Une santé fragile depuis plusieurs années
Le maestro de 76 ans, qui a subi une intervention chirurgicale et est sous traitement permanent, avait prévu de participer à quatre concerts au
Japon à partir du 17 mars. Mais malheureusement, son état ne s'est pas suffisamment amélioré pour lui permettre d'honorer les musiciens et le public de sa présence et il a décidé de renoncer à ces représentations, selon un communiqué. Sur les conseils de ses médecins, M. Ozawa devrait ne plus officier avant février 2013 au moins, afin de tenter de se rétablir. L'ex-assistant de Herbert von Karajan et Leonard Bernstein a depuis plusieurs années des ennuis de santé. Il avait prévenu en janvier 2010 qu'il devait subir un traitement contre un cancer de l'oesophage, apparemment détecté de façon précoce.
Seiji Ozawa annonçait par la même occasion un premier arrêt pendant six mois de toute activité musicale. Il fait un premier retour en juillet, mais devra par la suite annuler plusieurs évènements à cause d'autres problèmes de santé. Mi-janvier 2011, il subit une opération pour soigner une hernie discale. Il annonce à nouveau en mars son retrait de la scène jusqu'au début 2012 en raison de la catastrophe qui a frappé le Japon, et révèle également souffrir d'une infection pulmonaire.
"Je vais revenir, c'est sûr", avait-il alors confié au journal Österreich"

XX
Seiji Ozawa est né le 1er septembre 1935 à Shenyang, à l'époque ville située dans le Mandchoukouo, Etat lige de Mandchourie sous tutelle de l'Empire du Japon. Lors du retour de sa famille en Japon en 1944, il étudie le piano avec Noboru Toyomasu, en particulier les ?uvres de Jean-Sebastien Bach. Il obtiendra son diplôme à la Seijo Junior High School en 1950, mais une entorse au doigt lors d'un match de rugby lui fera arrêter le piano. Son professeur à l'école de musique de Tokyo, Hideo Saito, le pousse alors à se tourner vers la direction orchestrale, après quoi il partira en Europe où il remportera le premier prix du Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon en 1959. Cette distinction lui permet d'être remarqué par Charles Munch, qui lui propose de diriger l'Orchestre symphonique de Boston, dont il deviendra le directeur musical de 1973 à 2002. Il a également été directeur du
Festival de Ravinia (1964-68), de l'Orchestre symphonique de Toronto (1965-69) et de l'Orchestre symphonique de San Francisco (1970-76). Il ?uvre beaucoup pour l'éducation musicale des jeunes artistes et a créé notamment l'International Music Academy of Switzerland, académie à but non lucratif.
Seiji Ozawa possède également des relations privilégiées avec la France, puisqu'il a dirigé plusieurs productions à l'Opéra de Paris, notamment
Tannhäuser dans la production de Robert Carsen en 2007. En 1998, il a été nommé Officier de la Légion d'Honneur. En octobre 2001, il est devenu un membre de l'Académie des Beaux Arts et de l'Institut de France. Depuis 2004, il est Docteur Honoris Causa de l'Université de la Sorbonne.
Q.W (http://www.lepetitjournal.com/tokyo.html avec AFP) jeudi 8 mars 2012

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tokyo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com