Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CHALEUR - 12 morts et un millier d’hospitalisations causés par une canicule sans précédent

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 14/07/2013 à 19:00 | Mis à jour le 15/07/2013 à 00:29

La vague de chaleur sans précédent qui a frappé le Japon la semaine dernière a fait au moins 12 morts dans l'est de l'archipel et a causé l'hospitalisation de plus d'un millier de personnes, selon l'agence Jiji Press. Une canicule mortelle qui pourrait se reproduire de plus en plus souvent au fil des ans

Du jamais vu au Japon ! La fin prématurée de la saison des pluies a causé une vague de chaleur sans précédent sur l'archipel. Du 6 au 12 juillet, le thermomètre n'est pas descendu sous la barre des 30 degrés Celsius en journée à Tokyo. Des températures avoisinant les 35°C ont été recensées plusieurs fois dans la capitale et dans 40 autres lieux de l'est et de l'ouest du pays cette semaine, selon l'agence météorologique japonaise (AMJ). Vendredi, la ville de Kawanehon, préfecture de Shizuoka, a enregistré 38,3 °C, record de ces sept derniers jours.

Canicule mortelle
La chaleur étouffante de ces derniers jours a été difficile à supporter, en particulier pour les personnes âgées, premières victimes de cette canicule. 12 personnes, majoritairement âgées de plus de 65 ans, ont perdu la vie. Plus d'un millier de personnes ont dû être hospitalisées à la suite de coups de chaleur importants. Le gouvernement japonais et les médias ont régulièrement mis en garde la population, conseillant de boire beaucoup et de régler les climatiseurs à une bonne température, pas trop froide, pour éviter les chocs thermiques. Des groupes de bénévoles ont également rendu visite cette semaine aux personnes âgées pour leur donner des conseils. Les mesures d'économie d'électricité, recommandées après la catastrophe de Fukushima et l'arrêt des réacteurs nucléaires du pays, seraient à l'origine de plusieurs coups de chaleur. Les autorités ont néanmoins annoncé que les climatiseurs devaient être utilisés, certes à bon escient, si cette dernière devenait insoutenable. Cela en particulier à l'intérieur des foyers abritant des enfants et des personnes âgées.

Une chaleur qui s'aggrave chaque année
Pourquoi fait-il si chaud à Tokyo, où 35°C en paraissent 40 ? Selon l'AMJ, la chaleur serait plus difficilement supportable en milieu urbain, car, outre la pollution des véhicules, l'asphalte des routes emmagasine l'énergie rayonnante. Cette énergie brulante est alors relâchée dans un courant ascendant, déclencheur d'orages violents et éphémères. L'énergie emmagasinée puis relâchée maintient une température élevée dans les villes, rendant les nuits presque aussi étouffantes que les journées. Ce phénomène est appelé "îlot de chaleur urbain". Plus inquiétant encore, l'AMJ révèle également que les températures sont de plus en plus élevées sur l'archipel. De 1898 à 2010, l'augmentation moyenne de la température à travers le Japon a été de 1,15°C. Une hausse qui apparaît comme peu pour un siècle entier, mais qui est en réalité importante. En effet, en plus d'augmenter, les températures nippones croissent plus vite qu'ailleurs. Pour comparaison, le réchauffement climatique mondial sur la même période a été en moyenne de 0,74°C, soit 0,41°C de moins qu'au Japon. L'AMJ a remarqué que, chaque année, les plantes fleurissaient plus tôt. Les cerisiers, par exemple, s'épanouissent 2,2 jours plus tôt par décennie. Aussi, certains animaux étendent leur habitat de 18 à 140 km vers le nord tous les dix ans. Et la situation météorologique du Japon ne semble pas prête de s'améliorer. Des experts de l'AMJ prévoient une augmentation moyenne de 2 à 3 °C d'ici 2100. Les plus pessimistes prévoient même une possible augmentation de 4,8°C en moyenne d'ici le siècle prochain. Un réchauffement qui pourrait se révéler catastrophique pour l'écosystème nippon.
Damien Corneloup (http://www.lepetitjournal.com/tokyo) lundi 15 juillet 2013

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tokyo

CULTURE

Comment fête-t-on la Saint-Valentin au Japon

Cette fête, avant tout commerciale, a été introduite au Japon par les compagnies de chocolats dans les années 30. Et au Japon, le 14 février est définitivement une fête bien particulière.

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros

Sur le même sujet