Samedi 17 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un événement France-Japon musical à Shibuya

Par Julien Loock | Publié le 18/11/2017 à 02:59 | Mis à jour le 18/11/2017 à 03:13
fugujapon événement shibuya

Nous avions rencontré Charles, jeune entrepreneur à la tête du média Fugujapon.com, en avril dernier. Un moment d'échange des plus plaisants où nous évoquions l'expatriation et l'entreprenariat pour un étranger installé au Japon. Riche en conseils et en anecdotes de vie, l'interview devint alors une source d'inspiration pour tous ceux souhaitant franchir le pas. Etape supérieure oblige, c'est au tour de l'événementiel d'intéresser Charles et son équipe. Le vendredi 24 novembre 2017, Fugujapon.com organise son premier événement au cœur du quartier jeune et électrique de Shibuya. La France et le Japon se partagent l'affiche.


La genèse d'un nouveau projet 


Nous sommes retournés à la rencontre de Charles pour en savoir un peu plus sur cette nouvelle aventure musicale. Média basé à Tokyo, Fugujapon.com se développe à vitesse grand V depuis maintenant un an. Compère médiatique et partenaire ponctuel sur des manifestations francophones et culturelles (ndlr le concert de Vianney à Tokyo par exemple), Fugujapon.com consiste à diffuser une information pétillante et un regard curieux sur le Japon avec un grand J, pour tous les amoureux, à travers le monde, de cette contrée fascinante. Actualités culturelles, touristiques, pratiques et économiques, Charles souhaite communiquer sa passion de l'information à tous les francophones du monde qui s'intéressent au pays du Soleil-Levant. 


Par désir de la recherche constante de la nouveauté dans son travail, Charles a souhaité suivre la voie de l'événementiel et ainsi consolider sa vision plaisir de la relation France-Japon. Le temps d'une parenthèse musicale rock-électro, il oubliera rédaction et investigation pour laisser place à l'ivresse d'une soirée festive scellant la relation forte qu'entretiennent la France et le Japon. Tel est le point de mire de ce premier événement, concocter un moment de communion collective entre la France et le Japon autour d'un art dont les gens raffolent : la musique. Renforcer l'amitié de ces deux nations en conditions réelles, un nouveau défi pour Charles et son équipe en charge du projet depuis déjà de longues semaines. Car se lancer dans cette épopée sonore ne fut pas une mince affaire. La précipitation étant l'ennemi de la qualité, Fugujapon.com a souhaité prendre ses marques dans la création du projet pour qu'il puisse aboutir de la meilleure des façons et satisfaire les festivaliers d'un soir. Pour que la réussite soit au rendez-vous, le choix des artistes a ainsi été mûrement réfléchi. 


Un line-up France versus Japon 


Pour un vendredi soir dans le centre bouillonnant de Shibuya, le line-up se devait de relever le défi d'attirer les aficionados de découvertes musicales et d'ambiance surchauffée. Un grand écart sonore a été pensé pour offrir une sélection surprenante et ainsi trancher avec les soirées "monostyle" que l'on retrouve sous les néons hypnotisants des rues de Shibuya. Pour attirer les futurs danseurs japonais et français, mais également de toutes nationalités, le choix des artistes se porta alors sur un groupe rock-new wave nippon et un artiste français électro-eighties. Le groupe japonais gentiment barré de Boogie the マッハモータース (Boogie the mach-motors) lancera le bal en premier, bien aidé de son groove unique et entêtant. Fondé en 2001, Boogie the mach-motors se compose de trois membres délurés : Makojet (vocal et guitare), Sallycat (synthétiseur et chorus) et Tsubaking (batterie et chorus). Le trio déjanté se sert de la scène comme d'un exécutoire musical, insufflant à la foule le virus de la danse. Diablement efficace, leur univers constitue déjà une belle discographie de neuf albums dont le fameux « Boogie the マッハモータース », sorti en 2002. 

 


Autre live, autre style, place à l'électrisante musique teintée de couleurs eighties de College. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est certain que l'une de ses créations vous a hypnotisé de son beat planant et envoûtant en 2011. Grâce à la bande originale du film Drive de Nicolas Winding Refn, les cinéphiles aux oreilles musicales du monde entier se sont immédiatement approprié le morceau "A Real Hero" comme la piste sonore d'un moment de vie poétique et réjouissant. Tel un road-trip en voiture sur une longue route américaine, lorsque l'astre solaire se pare de son plus beau rose nacré en fin de journée. Un moment de grâce électronique qui a fait le tour des radios internationales sans aucune distinction. Mais il ne faudrait pas se limiter à cet unique succès pour l'artiste français David Grellier, aka College. En tournée en ce moment-même en Asie pour la promotion de son nouvel album Shanghai, College s'apprête à conquérir une nouvelle fois le public tokyoïte grâce à son live teinté de sonorités nostalgiques et électroniques. Inspiré dès son plus jeune âge par des guides spirituels techno (Jeff Mills ou encore Aphex Twin), l'artiste nantais s'est rapidement tourné vers la production musicale avec le succès qu'on lui connaît aujourd'hui. Son EP Teenage Color lui aura d'ailleurs valu une jolie visibilité musicale à l'international. Son nouveau live saura indéniablement conquérir la foule massée devant ses machines. Un point final à une soirée riche en découvertes pour nos oreilles insatiables. 

 


Informations sur la soirée Fugujapon.com :

Date :
Vendredi 24 novembre 2017


Horaire :
18h00-22h30


Lieu :
354 Club Shibuya
30-5 Udagawacho, Shibuya, Tokyo


Tarification :
2000 yens en prévente (1D)
2500 yens à la porte (1D)

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 CommentairesRéagir

Communauté

TOURISME

Carnet de voyage d'une Française du Brésil au Japon (4/5)

Française, vivant au Brésil depuis les années 90 et côtoyant la communauté japonaise de là-bas depuis plus de dix ans - dont sept à étudier la langue, je réalise enfin mon rêve d'enfant en...