FÊTE RELIGIEUSE - Les juifs éthiopiens célébraient le Sigd

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 12/11/2015 à 14:30 | Mis à jour le 13/11/2015 à 08:47

Hier, les juifs éthiopiens célébraient le Sigd, fête religieuse traditionnelle de cette communauté.

Cette fête symbolise le don de la Torah au peuple juif sur le mont Sinaï. Elle tombe 50 jours après la célébration du Yom Kippour, soit le 29 du mois de Heshvan. Cette date trouve son équivalent, chez les juifs orthodoxes, avec la fête de Shavouot, 50 jours après Pessah (la Pâque juive).

Sigd, en amharique (langue sémitique d'Éthiopie), signifie prostration. La racine trilitère du mot (s-g-d) se retrouve aussi dans le terme messgid, lieu de prosternation à comprendre comme le Temple. On retrouve la même logique dans la langue arabe avec le mot masjid signifiant mosquée.

À l'origine, cette fête était spécifique de la communauté des Beta Israel. Après une reconnaissance officielle de leur judaïté par le gouvernement israélien en 1975 et une émigration difficile en Israël, on estime, aujourd'hui, cette communauté trop souvent ignorée à près de 130.000 personnes.

Durant ces célébrations et comme chaque année, des milliers de juifs éthiopiens jeûnent pour un jour, se retrouvent dans le quartier d'Armon Hanatsiv à Jérusalem, en face de la vieille ville, pour y prier et chanter. Le Kessim, chef spirituel de la communauté, porte l'Orit, la Torah éthiopienne écrite en guèze (éthiopien ancien), et en récite quelques parties.

En juillet 2008, la Knesset a ajouté le Sigd au calendrier des fêtes observées par l'État israélien. Une loi israélienne a fait de cette journée une fête nationale, durant laquelle l'histoire de cette communauté est enseignée dans les écoles et à laquelle il est optionnel d'aller travailler ce jour-là.

Mardi dernier, le président israélien Reuven Rivlin participait à une fête pour marquer le Sigd. Il a déclaré que « la fête du Sigd n'est pas que celle des juifs éthiopiens, mais celle de tout le peuple juif, une fête qui marque l'alliance depuis le mont Sinaï et qui se poursuit ici dans l'État d'Israël ».

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tel-aviv) Jeudi 12 novembre 2015

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tel Aviv !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale