Dimanche 26 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASSOCIATION TECHNION FRANCE – Les nouveaux enjeux de l’innovation du 17 au 20 mai au Technion

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 28/02/2013 à 00:00 | Mis à jour le 28/02/2013 à 14:39

 

 

Dassault System, CNRS, Peugeot, l'INSERM. Comme chaque année, l'Association Technion France, entrainera dans son sillage des leaders français en Israël à l'occasion de son voyage annuel, initié et conduit par Muriel Touaty, sa directrice. Pour cette édition 2013, qui se déroulera du 17 au 20 mai prochain, la thématique portera sur le thème de l'innovation, "de la découverte de laboratoire à l'application industrielle et commerciale". Bien que très occupée par les préparatifs de cette mission VIP, Muriel Touaty, l'Ambassadrice du Technion France a accordé une interview au Petit journal.com/ Tel-Aviv.

Muriel Touaty - Photo : Rédaction LPJ Tel-Aviv 

 Quelle est la mission de l'Association Technion France ?

La vocation du Technion France est de créer de la valeur. C'est-à-dire des coopérations bilatérales stratégiques entre les acteurs français en cohérence avec les disciplines du Technion et bien évidemment avec les chercheurs du Technion. C'est aussi créer de la croissance économique, via ces coopérations qu'elles soient industrielles, institutionnelles ou académiques. Et c'est, in fine, positionner le Technion pour ce qu'il est, c'est-à-dire faire de l'excellence et de l'innovation en matière de recherche appliquée, pour générer de la croissance économique par le biais des start-up qu'il développe, et faire bénéficier les acteurs en France. 

 

Quel est votre rôle précisément en tant qu'Ambassadrice du Technion France ?

En tant que Directrice générale du Technion France, je touche à tout, entre la presse, le politique, l'industrie et l'institutionnel. Mon rôle est d'assurer un "go between" entre les acteurs stratégiques français et le Technion. Donc, générer du flux, du business, et des fonds pour le Technion en tant que support aux étudiants chercheurs et à la recherche. D'initier et de développer mais surtout de concrétiser, car je suis quelqu'un d'hyper concret, des coopérations de recherche. Autrement dit, des groupes privés financent des grands programmes de recherche majeure au Technion. Chaque jour est un nouveau jour à conquérir, il faut toujours aller au-delà de nouvelles opportunités. Mon rôle c'est véritablement de positionner le Technion et Israël dans ce qu'il est et dans ce qu'il a d'intéressant à fournir au territoire français, mais aussi européen francophone, car je m'occupe aussi de la Belgique, du Luxembourg, etc.

 

Quels sont les principaux partenaires français du Technion ?

Le Technion est un institut pluridisciplinaire qui couvre tous les champs scientifiques et technologiques. Des énergies en passant par la pharmacie, le biomédicale, les télécoms, les sciences informatiques, etc.

Les groupes TOTAL, VEOLIA, SANOFI, CERVIER, MERIEUX, France TELECOM ? sont des partenaires très forts du Technion.

C'est une source pour moi de reconnaissance de ce qu'est le Technion parce que ces grands groupes ont un intérêt et un retour sur investissement. Mais aussi une reconnaissance de ce qu'est Israël et de tout ce qui peut se véhiculer dans le conscient ou l'inconscient collectif de ce pays.

 

Vous dites entretenir des relations étroites avec la presse et le politique, pourquoi un tel engagement ? 

J'ai souhaité engager le politique dans mes actions avec toujours le parrainage du président de la République, quel que soit le bord politique, avec des interventions de ministres ou conseillers. Pareil avec la presse, je suis une grande acharnée de la presse. Il n'y a pas si longtemps que ça, Le Monde, Libé, l'Express ont parlé de cette "start-up nation" qu'est Israël, en mettant en exergue le Technion. La grande caractéristique du pays en Israël, c'est la découverte, la recherche et l'intuition. Ce modèle là, ce processus et sa pédagogie d'innovation est un modèle particulièrement prisé en France, et c'est la raison de mon lien fort avec l'institution française et politique.

Je parlais de la presse, car elle relate énormément de choses sur Israël et le Technion. Le Point est aussi mon partenaire stratégique, avec qui je coopère chaque année sur les évènements que j'organise. Le registre est professionnel et business, et donne une façade du Technion extrêmement rationnelle et pragmatique, qui se base sur des valeurs universelles.

 

Et pour cette année, quels vont être les moments forts de cette mission ?

Autour de cette thématique de l'innovation, une délégation de France de très haut niveau se déplacera à cette occasion pour des rencontres de travail ciblées avec des chercheurs et professeurs. J'amène avec moi une trentaine de personnes, (patrons de grands groupes privés, start-up, compagnies françaises, institutionnels, politique, presse), hétérogènes mais avec un dénominateur commun qui est l'intérêt pour l'innovation au Technion mais aussi pour l'innovation d'une manière générale. Parmi les invités, seront présents : Dassault System, CNRS, Peugeot, l'INSERM, etc, mais aussi Edith Cresson, Présidente de la Commission Scientifique de la Fondation France Israël, qui est très proche de moi.

La délégation cette année fera une visite des principaux lieux historiques et culturels de Haïfa, des Jardins Bahaï à la découverte du monastère Carmélite de la Mukhraka, et de Saint-Jean-d'Acre, la ville forteresse des croisées, avant de rejoindre le campus du Technion à HaÏfa. Le programme sera rythmé par une visite des sites de recherches, des laboratoires et de trois entreprises High-Tech : PHILPPS MEDICAL, ELBIT et INSIGHTEC. Et comme le veut la tradition, un dîner de gala clôtura ce séjour, en présence de la Gouvernance du Technion, ainsi que du Prix Nobel de Chimie 2011, le Prof. Dan Schtman, dans la salle panoramique Rondo de l'hôtel Dan Carmel.

Propos recueillis par Julie EBBO (lepetitjournal.com/telaviv) Jeudi 28 Février

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Dubaï Appercu
TROPHÉES AFRIQUE MOYEN ORIENT

Découvrez les lauréats des Trophées des Français Afrique &Moyen-Orient

Cette année pour la première fois, lepetitjournal.com, média des Français et des Francophones dans le monde entier, a décerné ce lundi 25 novembre ses Trophées des Français d’Afrique et du Moyen-Orien

Que faire à Tel Aviv ?

Pourquoi fête-t-on Hanouka ?

Dimanche soir, la 1ère bougie de la Ménorah était allumée afin de célébrer Hanouka. Pendant 8 jours, pratiquant ou non, de nombreuses personnes de confessions juives vont allumer, jour par jour

Expat Mag

CINÉ

Les films en français n’ont pas trouvé leur public en 2019

Faut-il faire des films en anglais pour intéresser le marché international ? C’est en tout cas le constat que l’on peut faire en étudiant les résultats du cinéma français à l’étranger en 2019.

Sur le même sujet