SANTE – Traitement de l’infertilité financé par l’Etat Iranien

Par Lepetitjournal Téhéran | Publié le 30/08/2016 à 12:00 | Mis à jour le 30/08/2016 à 14:36

Le vice-ministre de la santé Monsieur Mohammas Aghajani, a déclaré que le gouvernement iranien allait prendre en charge à hauteur de 85% les frais relatifs aux traitements de l'infertilité des couples en faisant la demande. Le budget alloué à ce poste sera de 30 millions de dollars.

Ce programme permettra un accès pour les couples aux revenus faibles car un traitement de fécondation in vitro coûte actuellement l'équivalent de 2000 dollars soit 5 fois le salaire mensuel moyen d'un employé.

Selon une étude iranienne publiée en 2012, 1 couple sur 5 aurait des difficultés de procréation après une année de tentatives, un taux inquiétant de 5 à 8% plus élevé que la moyenne mondiale (OMS).

L'Iran qui fait face à un taux de natalité (1,8%) et de croissance de la population faibles (1,2% en 2013), compte par cette mesure faire croitre le nombre des naissances pour atteindre l'objectif fixé par le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei d'une population de 150 millions de personnes contre 80 millions, d'ici à 50 ans.

 Source : Agence ISNA

www.lepetitjournal.com/teheran - 29/08/2016

logofbteheran

Lepetitjournal Téhéran

L'édition de Téhéran lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Téhéran

7 conseils pour rédiger un projet de formation motivé en tant qu’expat

Le projet de formation motivé sur Parcoursup est une courte lettre de motivation que les lycéens doivent rédiger pour chaque vœu formulé, afin d’expliquer ce qui les incite à candidater à ce cursus.