Une nouvelle Start-up spatiale pour l'Australie

Par Benjamin Volant | Publié le 05/05/2021 à 11:11 | Mis à jour le 06/05/2021 à 04:47
Photo : Le CSIRO a récemment annoncé le lancement d'une Start-up, avec pour ambition, améliorer les communications par satellites.
Télescope CSIRO Narrabri Australie

Dans un communiqué de presse ce mardi, l’agence scientifique nationale a annoncé en grande pompe, le lancement d’une nouvelle start-up, Quasar Satellite Technologies, avec pour objectif de révolutionner les communications spatiales.

Lancée aujourd’hui la jeune entreprise est née de l’alliance du CSIRO, le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization et de plusieurs autres partenaires dont le département industriel et environnemental de Nouvelles-Galles du Sud. La start-up peut compter sur un fort soutien financier, 12 millions de dollars ainsi que l’expertise industrielle du CSIRO et de ses partenaires.

Vers une révolution ?

L’objectif du nouveau venu est tout tracé : Capitaliser sur le marché des communications terrestres, 130 milliards de dollars Américains, en s’appuyant sur la technologie développée par le CSIRO dont profitent déjà de nombreuses infrastructures, à l’image du télescope ASKAP, situé en Australie.

Mais ce qui intéresse particulièrement l’organisme, c’est le développement d’une technologie, que son directeur général, le Dr Larry Marshall, a qualifié de "révolutionnaire", soit la possibilité de pouvoir communiquer à plusieurs satellites situés en orbite, simultanément. Car pour l’heure, les bases terrestres, ne communiquent qu’avec un seul satellite à la fois, ce qui limite leur potentiel.

Un marché prometteur


D’après le Dr Marshall, le développement de cette technologie nouvelle n’est pas seulement un bond en avant technologique mais également un vecteur d’emplois puisque de nombreux Australiens seraient amenés à occuper des postes dans une industrie spatiale en pleine croissance.

 

Benjamin Volant Le Petit Journal Sydney

Benjamin Volant

Rédacteur web @ Le Petit Journal Sydney I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à sydney@lepetitjournal.com 
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Sydney.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale