Samedi 25 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ALAIN BARATAUD - L'histoire d'un escroc français down under

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 27/07/2014 à 19:28 | Mis à jour le 27/07/2014 à 18:52

Les médias australiens ont révélé il y a quelques jours les méfaits de Alain Barataud, ancien joueur de foot français, agent de joueur et passionné de poker installé en Australie aujourd'hui sous le coup d'une enquête de police pour escroquerie.

Ce père de 5 enfants vient de se rendre tristement célèbre par les révélations du journal Sun Herald qui l'accuse d'être un pseudo agent de la FIFA à l'origine d'un système d'arnaque aux tickets des 3 dernières coupes du monde et autres événements sportifs majeurs en Australie. Le français aurait arnaquer des sociétés et des particuliers de centaines de milliers de dollars. Une enquêt est en cours pour déterminer si ces allégations sont vraies.

Selon le Sun Herald, tout commence en 2005/2006 lorsque Barataud commence à se faire passer pour un agent de la FIFA et vend pour 211,000 dollars de tickets VIP pour la finale en Allemagne à Sydney firm Corporate Events Unlimited qui n'en a jamais vu la couleur.

Photo Profil Alain Barataud Google Plus

Toujours en 2006, Barataud dut payer 67,000 dollars de dommages et intérêts au Socceroo Scott Chipperfield après que l'équivalent du tribunal des prudhommes de Nouvelle Galles du Sud l'ait condamné pour exploitation illicite du joueur sur la base d'un accord de transfert oral non respecté. L'escroc avait touché le pactole pour le transfert du joueur qui lui n'a jamais rien reçu.

Mais Alain Barataud continue ses combines et se fait passer en 2007 pour un agent de IMG, la société organisatrice de la  coupe du monde Rugby en France pour extorquer un million de dollars à Premier Events, une société d'organisation d'événements néo-zélandaise pendant la coupe du monde rugby de 2007 en France. Utilisant des fausses factures, un fausse société, Barataud vend près de 800 tickets à Premier Events.

Enfin la semaine derrière, M. Barataud aurait escroqué une famille australienne dont les enfants fréquentaient la même école que ses enfants. En effet, l'arnaqueur réussit à convaincre Sergio Silva et son fils de 9 ans de faire le voyage jusqu'au Brésil pour assister à la finale de la coupe du monde au stade Maracana de Rio. Malheureusement pour les deux Australiens, les tickets ne leur sont jamais parvenus.

Un porte parole de la FIFA confirmait que Alain Barataud n'a jamais été de près ou de loin accrédité pour vendre des tickets pour le compte de la FIFA.

Alain Barataud est aujourd'hui sous le coup d'une enquête policière.

Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney), lundi 28 juillet 2014


lepetitjournal.com sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney: Abonnez-vous gratuitement à la newsletter quotidienne
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu
Élection

Un "vent de doutes" expliquerait la défaite des travaillistes

La Coalition libérale, emmenée par Scott Morrison a remporté les élections fédérales, obtenant 77 sièges au parlement contre 68 sièges pour le Parti Travailliste Australien (ALP)

Communauté

Appel à témoins : je ne voulais pas quitter la France !

L’expatriation ne relève pas toujours d’un choix personnel. Vous êtes muté(e) à l’étranger par votre entreprise ou votre conjoint décroche un nouvel emploi hors des frontières françaises… et votre ...

Vivre à Sydney

Alcool au volant : suspension systématique du permis à Sydney

Tolérance zéro dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud. A partir du 20 mai 2019, un conducteur arrêté sous l’emprise de l’alcool se verra automatiquement suspendre son permis pour une durée de ...

Sur le même sujet